Enceine a 18 ans, étudiante, je ne peux plus vivre chez mon homme

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 19 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mars 2020
-
 Maddhi -
Bonjour à tous.tes,
J'ai 18 ans et j'ai appris que j'attends un enfant. Ne me parlez pas d'avortement car ce bébé je ne pourrait jamais l'abandonner. Mon homme m'a proposé d evenir habiter chez lui, car mes parents n'ont pas encore accepté la situation. Mon homme a un F2 où l'on peut vivre facilement a 3, mais j'aimerais avoir mon propre appartement car mon enfant n'aura pas sa propre chambre si nous restons chez lui. Lui ne veut pas perdrr son logement car il l'a hérité et veut absolument le garder. Comment je peux faire pour avoir un logement rapidement, sachant que je suis étudiante et que l'arrivée de mon bébé est compté ? Je n'ai pas de travail (logique), et du coup je sais pas si je vais voir une assistance sociale, ça peut prendre maxi combien de temps environ ? Parce que c'est quand même plutôt pressé, sachant qu'en fin d'année mon petit bout sera là. Ce serait possible que je puisse l'avoir d'ici 1 an max ?
Merci de vos réponses, et svp gardez vos jugements pour vous merci

3 réponses

Messages postés
77547
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 avril 2020
9 485
" on aurait aimé que notre enfant ait sa chambre, " : oui, oui.
Bien sûr.
Sauf qu'un bébé n'a pas besoin de SA chambre tout de suite.
Des exemples de telles situations se voient par wagons depuis longtemps. Et personne n'en est mort.
Entre les envies et ce qui est possible concrètement, vous allez découvrir qu'il y a le plus souvent quelques années-lumière.

Et si le papa est tellement d'accord avec tout ça, il est encore largement possible de trouver un autre logement avec deux chambres avant la fin de l'année ; la vente de l'appartement du papa sera certainement un très bon apport.
S'il le veut vraiment.
Reste à savoir s'il est plus attaché à cet "héritage" qu'à sa propre petite famille ou l'inverse ....

" donc il aurait vécu avec nous la plupart du temps " : au conditionnel, en plus !
A priori une famille ça vit ensemble tout le temps, pas seulement à temps choisi ou quand on en a envie.

Mais bon, passons, une fois de plus : allez voir des instances officielles, notamment l'aide sociale.
Lesquels vous diront très certainement en gros les mêmes choses.

Et ce n'est pas du tout un jugement, c'est juste l'expression de la réalité du quotidien.
Laquelle semble totalement vous échapper pour le moment.
Pour avoir un logement il faut des revenus.
Donc que le père vous aide a le payer.vous refusez de vivre avec lui cest votre choix.mais les contribuables n'ont pas a lassumer
tomette10
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 19 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mars 2020

Il ne peut pas, il a des soucis d'argent et il a déjà du mal à subvenir à ses propres besoins. Moi de mon coté je pourrai travailler dès la fin de mon année scolaire 2021
> tomette10
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 19 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mars 2020

He bien vous allez vivre ensemble jusqu'au moment pu vous trouverez du boulot.
Vous pensez que toutes les familles disposent de chambre pour un bébé?
A coté de la réalité!!
Messages postés
77547
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 avril 2020
9 485
Allez voir une assistante sociale et parlez à vos parents.
Cela donnera peut-être naissance à une solution.
Mais vu la situation, elle sera loin d'être idéale....
Passons.

Cela étant, est-ce bien raisonnable de refuser une solution toute trouvée, avec le père de l'enfant qui semble vouloir prendre sa part ?

D'ailleurs : que dit le papa à propos de votre projet d'aller vivre toute seule de votre côté avec son enfant ?
tomette10
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 19 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mars 2020

En fait on ne vivra pas séparément, même si c'est sur une petite surface on aurait aimé que notre enfant ait sa chambre, donc il aurait vécu avec nous la plupart du temps. Bien sûr il assume entièrement sa responsabilité
Dossier à la une