Visite de l'appartement

Signaler
-
Messages postés
21968
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2020
-
Bonjour,
J'ai quitté mon appartement le 30 décembre 2019 et j'ai appris que mon propriétaire à fait visiter cet appartement dans le mois de février 2020 alors que l'état des lieux n'a pas été fait. Quels sont mes droits et mes recours si je dois aller en justice ?

3 réponses

Messages postés
21968
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2020
8 338
Bonjour,
Quelle était la date de fin du préavis ? Quand avez vous rendu les clés ?
Ma date de fin de préavis était pour moi au 11 décembre , mais pour eux au 11 mars 2020. Je leur ai envoyé mon certificat médical en temps et en heurs mais ils n'en ont pas tenu compte. J'avais droit à un préavis raccourci d'un mois. J'ai la sclérose en plaques et ça devenait difficile pour moi de monter les 3 étages. ils se foutent des lois.
J'ai mis les clés dans une enveloppe que j'ai mis dans leur boite aux lettres avec mon nom dessus.
Caro
17 mars 2020 à 09:33
Ma date de fin de préavis était pour moi au 11 décembre , mais pour eux au 11 mars 2020. Je leur ai envoyé mon certificat médical en temps et en heurs mais ils n'en ont pas tenu compte. J'avais droit à un préavis raccourci d'un mois. J'ai la sclérose en plaques et ça devenait difficile pour moi de monter les 3 étages. ils se foutent des lois.
J'ai mis les clés dans une enveloppe que j'ai mis dans leur boite aux lettres avec mon nom dessus.
Messages postés
21968
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2020
8 338
Avec le certificat médical envoyé AVEC le congé (= dans la même enveloppe, pas "en temps et en heure") , vous aviez droit au préavis réduit.
Le préavis a commencé le jour de la réception du congé par le bailleur

Vous n'avez aucune preuve d'avoir rendu les clés ! Donc vous êtes toujours redevable du loyer.
Donc tant mieux si ils ont visité, ce qui est pour vous un commencement de preuve, et surtout vous ne devrez plus le loyer à compter de la relocation.

Il fallait rendre les clés en mains propres, par huissier ou au moins par RAR.
Dossier à la une