Discussion avec une mineur moi-même étant majeur

Signaler
-
Messages postés
89670
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2020
-
Bonjour,
actuellement j'ai eu une discussion avec une personne étant mineur moi ayant 21 ans et la personne ayant 14 ans elle a commencé à me dire qu'elle avait des sentiments pour moi et quelque chose pourrait se passer entre nous moi j'ai dit que j'avais des sentiments pour elle et que j'aimerai sortir avec elle mais s'il n'y aurait pas de problème avec ses parents elle l'a commencé à me parler de sexualité à m'envoyer une photo de ses sein sans que j'ai donné l'autorisation je lui avais demandé une photo normale et elle ne me parlait que de sexe pourrais-je avoir un problème avec la justice ou pas

3 réponses

Messages postés
19704
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2020
12 416
Bonjour,

Il est très probable qu'il s'agisse d'un arnaqueur qui va bientôt vous faire du chantage sous prétexte que vous matez des petites filles sur internet.
Vous coupez immédiatement tout contact.
Messages postés
89670
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2020
626
C'est vrai que ça sent le brouteur cette affaire, voir ici :
http://www.commentcamarche.net/faq/34709-chantage-a-la-webcam-que-faire
Vous coupez toute relation avec une gamine ui ne sait même pas de quoi elle parle
Et allez donc draguer des filles de votre âge...votre attirance est plus que suspecte..de plus rien ne vous dit que ela ne va pas dégénérer en chantage!! !
Messages postés
89670
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2020
626
Bonjour ,
Si rapports sexuels oui :
"Article 227-25 du code pénal : « Le fait par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende».

De fait, une relation même consentie entre un mineur de moins de 15 ans et un majeur de plus de 18 ans constitue une infraction pénale de la part du majeur.

De plus, l’article 227-26 du code pénal ajoute cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende lorsque le majeur a autorité sur le mineur de moins de 15 ans. Cette autorité peut être due à la fonction (ex : animateur, professeur, surveillant…), ou tout simplement être établie dans les faits (ex : le voisin d’un mineur n’a légalement aucune autorité sur celui-ci, néanmoins dans les faits cela peut être le cas). "


Mais aussi :
"L’article 227-8 du code pénal prévoit que : « le fait de soustraire, sans fraude ni violence, un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l’autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende ».
Dossier à la une