Période d’essai, grossesse

Signaler
-
 Rirififiloulou -
Bonjour,
Je viens de commencer un poste en CDI, le poste que je souhaitais sur tous les postes où j’ai postulé je suis actuellement en période d’essai de trois mois et je viens d’apprendre que je suis enceinte d’un mois, quelles sont mes droits ? Je sais que la loi protège le droit à la maternité mais ma patronne peut-elle trouver un autre moyen de me virer ? Que dois-je faire ? Si je lui dis maintenant est-ce qu’elle peut se servir de ma période d’essai pour ne pas me garder ? Si je cache pendant trois mois est-ce que je ne prends pas plus de risque ? Sachant que je suis payé en avance sur commission c’est-à-dire que le salaire que je perçois lorsque je ne fais pas de vente me sera déduit de mes prochaines commissions

1 réponse


Bonjour,

La protection contre le licenciement ne s'applique pas à la période d'essai.
L'employeur n'a pas à justifier de la raison pour laquelle il rompt la période d'essai. Cependant cette rupture ne peut résulter d'un abus de droit ou d'une discrimination.
Si vous informez votre employeur de votre grossesse et qu'il rompt la période d'essai le lendemain, il risque de se trouver en difficulté si vous saisissez le juge.
Votre employeur vous a t'il donné l'impression de vouloir se séparer de vous en cas de grossesse ?
Vous ne pourrez pas le cacher éternellement et ça risque de vous être reproché.
À votre place je jouerais franc jeu. Si votre employeur vous vire parce que vous êtes enceinte, vous ne perdrez pas grand chose à ne plus travailler pour lui.
Par contre prenez la précaution d'informer votre employeur par un écrit traçable mail ou recommandé)
Dossier à la une