Appartement meublé déclaration impôts 1ere fois ! [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
-
Bonjour,
voila je vous explique mon cas, je viens d'acheter un appartement que je loue en meublé, je voulais savoir comment je devrais faire pour remplir ma feuille d’impôt et ainsi faire une simulation.
Dans la simulation "officielle" je coche traitement des salaire (sa c'est ok c'est ok) mais je coche aussi Revenus industriels et commerciaux non professionnels ou Locations meublées non professionnelles ? car c'est pas du tout le même montant d’impôts qui en résulte...on m'a dit un meublé c'est un revenue de bien industriel et commerciale (bic).
En gros loyer charge comprise 5400 euros par an , régime micro bic donc abattement de 50% soit 2700 euros, et la je vois imposition de 7.5% + RDS ET CSG soit 465 euros d’impôts en cochant location meublé et 0 en cochant revenue industriel et commerciaux...je précise j'ai pas de crédit .
si une personne qui si connait pouvait m'aider , je suis novice et j'ai toujours été salarié donc déclaration ultra facile, la c'est un peu plus compliqué...merci a vous

2 réponses

Messages postés
26369
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 octobre 2020
13 459
Bonjour

C'est en location meublé.
S'agissant de revenu du patrimoine la csg est due.
Merci, je pense donc m orienté vers une déclaration au réel simplifié...avec amortissement du bien et du mobilier mais la procédure me semble lourde,a votre avis sans comptable c est réalisable ou pas pour un novice comme moi? Merci pour vos futures réponses.
Messages postés
26369
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 octobre 2020
13 459 > Bubu42530
vous devez déposer le formulaire P0I de début d'activité de loueur en meublé non professionnel (lmnp) auprès du greffe du tribunal de commerce.
Si vous voulez etre au réel, vous indiquez sur cet imprimé comme régime d'imposition le régime réel.
Si vous voulez etre au régime micro bic , vous indiquez, régime micro.
Vous obtiendrez votre n° siren de loueur en meublé non professionnel

si au réel :

Vous obtiendrez votre n° siren nécessaire pour la déclaration de votre meublé à créer sur le site des impots (déclaration 2031 et annexes 2033 ) qui doit être faite en ligne.
Depuis 2015, les LMNP sous le régime réel sont dans l’obligation de télétransmettre leur déclaration 2031.

Vous devez tenir une comptabilité comme une entreprise suivant les regles du plan comptable général ( classe 1 à 5 pour le bilan et 6/7 pour le compte de résultat)...
sur la 2058 A (ou 2033B) sont à indiquer les réintégrations pour passer du résultat comptable au résultat fiscal imposable

Pour les amortissements, la duree est differente selon ce que vous amortissez (meuble, tv, immeuble type de travaux...)
Certaines depenses (selon prix ) ne s'amortissent pas mais se deduisent en charges

La part du deficit lié aux amortissements est réintégré extra comptablement : les amortissements ne peuvent gonfler le déficit
De meme vous devrez réintégrer les charges au prorata pour la période avant votre départ

Quoi qu'il en soit en Lmnp, le deficit n'est imputable que sur les revenus de meme nature donc que sur les bénéfices de lmnp
En outre la regle n'est pas l'encaissement mais la règle créances acquises dettes certaines puisque BIC.



Si régime micro bic
vous indiquerez directement les recettes sur la 2042 c pro.
Vous ne pourrez rien déduire mais bénéficierez d'un abattement automatique de 50 % représentatif de toute dépense

en résumé :
1/ imprimé P0I pour déclarer l'existence de cette activité
activité : loueur en meublé non pro
régime à choisir : reel ou micro


2/ déclaration fiscale
si réel :
- liasse fiscale 2031 et annexes 2033 en ligne sur compte professionnel ( meme si non professionnel)
- report sur la 2042 c pro dans la rubrique réel loueur en meublé non pro

si micro bic :
- report sur la 2042 c pro dans la rubrique loueur en meublé non pro régime micro : recettes versées par vos locataires
>
Messages postés
26369
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 octobre 2020

merci beaucoup pour votre réponse. j'ai bien peur de ne pas avoir les capacités pour faire ma propre compta au régime réel...prendre un expert comptable va me coûter entre 300 et 500 euros...bref c'est plus que ce que je vais pouvoir gagner en déduction d’impôts, la solution semble être micro bic. mes différentes simulations sur des sites spécialisés me dise: gain au réel par rapport avec micro bic entre 110 et 230 euros...fait 5 simulations sur 5 sites différents.
merci encore a vous .
Bonsoir,
Je vous remercie pour vos réponses et je constate que je suis hors la loi!
Il me faut m inscrire.
Merci à vous tous.
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
97
A noter que les frais d'expert-comptable de 300-500euros que vous évoquez coutent en réalité beaucoup moins.
Si vous prenez un CGA il est possible de récupérer 2/3 de ce montant sous forme de crédit d'impôt (soit 333€).
Ce qui veut dire qu'au lieu de payer 500€ vous allez en réalité payer 166€.

Sachant que si en plus de ça vous êtes au BIC réel, ces 166€ seront déductibles de vos revenus BIC.
Donc si vous êtes imposés à 30% à l'IR + 17.2% CSG (47.2% en tout), cela revient à ne payer qu'environ 83€ de frais d'expert comptable au final.

D'autant que pour ce montant, le professionnel engage sa responsabilité en cas de contrôle fiscal.
Ce n’est pas de l'argent perdu, surtout pour un si faible montant au final.


De plus, vos simulations sont probablement erronées.
Si vous venez d'acquérir le bien vous avez la déductibilité de :
- frais de notaires (8% du prix du bien)
- frais d'agence si charge acquéreur (4-8% du prix du bien)
- meubles (X€ sur 5-7ans)
- Travaux (X€ sur 5-12ans)
- Amortissements (~3.33% du prix du bien/an)

En plus des charges déductibles habituelles :
- Taxe Foncière & CFE
- Charges de Copropriété
- Assurances (PNO, emprunt)
- Intérêts d'emprunt
- Frais de gestion (Agence immobilière, etc...)

En général cela revient à avoir plus de charges que de loyers pendant au moins les 3 premières années et l'excédent est reportable d'une année sur l'autre.
Donc le fait de passer en réel vous exonère d'impôts pendant plusieurs années, ce qui n'est pas le cas du forfait de 50%.
Ça vaut franchement le coup.
Dossier à la une