Aspirateur et nuisances sonores

Signaler
-
 Lou -
Bonjour à toutes et tous,

J'ai acheté et emménagé il y a bientôt deux ans dans un appartement RT2012 et depuis ma voisine se plaint constamment du bruit que feraient mes enfants, de nos horaires de vie (nous avons des horaires standards 8h-19h) qui sont en décalage par rapport aux siens et à ceux de son conjoints (ils sont éboueurs et se lèvent aux aurores).
Elle nous a notamment reproché le fait que nos enfants jouaient aux billes. Nous leur avons donc interdit d'y jouer dans l'appartement.
Elle nous a également reproché d'être trop bruyants après 20h car eux dorment à cette heure là (heure à laquelle nous rentrons du travail et préparons le dîner etc).
Elle nous a encore reproché de passer l'aspirateur à des heures indues. Pour information, nous le passions parfois le dimanche.
Nous avons donc arrêté cela et le passons désormais principalement le samedi en journée.
Mardi mon compagnon à passé l'aspirateur une petite demi-heure vers 18h30. Je l'ai passé le lendemain pendant près d'une heure entre 15h et 16h.
Le même jour, j'ai reçu un e-mail d'elle me rappellant que je ne dois pas le passer à cette heure-là car son enfant et elle font la sieste.
Elle m'a alors précisé qu'il nous faudrait ne plus le passer entre 12h et 14h (horaires calmes) . En résumé donc, nous ne pouvons passer l'aspirateur qu'avant 12h et après 16h.
Cette personne est enceinte et s'inquiète également du fait qu'elle aura sous peu un nourrisson qui aura besoin de calme.
Je veux bien être conciliante mais je ne veux pas me faire imposer la gestion de mon planning par une personne aussi déraisonnable et égocentrique.
Je vais investir dans un nouvel aspirateur plus silencieux dès que possible et essaierai de respecter les contraintes horaires imposées par le règlement de copropriété mais je refuse de me voir un imposer une durée de passage de l'aspirateur.
Il se trouve que je travaille et lorsque ce n'est pas le cas, j'en profite pour faire le ménage. Une heure, c'est le minimum qu'il me faut pour passer l'aspirateur et déplacer tout ce qui doit l'être pour ce faire.
J'ai prévu de contacter la Mairie pour connaître la politique de la ville en matière de bruit et le conseil syndical pour avoir le règlement de copropriété.
J'ai peur d'être harcelée de mails et SMS dès que son nourrison sera né.

Nous avions déjà, à notre initiative, organisé une réunion chez nous (avec un témoin pour chaque parti), je souhaite répondre à son mail en mettant le Conseil Syndical en copie pour me protéger.
Il se trouve que cette personne et son mari sont venus sonner chez nous le 31 Décembre 2018 car nous faisions trop de bruit à leur goût. Nous avons donc fêté Noël 2019 et le Nouvel an 2020 chez des proches.
Je ne peux plus vivre ainsi et j'aimerais fermement lui faire comprendre qu'elle habite dans un immeuble et ne peut donc pas de ce fait avoir le calme absolu.

J'ai vu sur certains fils de discussion ici que légalement, nous ne sommes pas tenus de nous plier à ses conditions.

Avez-vous néanmoins des conseils à me donner sur ce qu'il faut absolument que je mentionne dans mon mail de réponse ?
Dois-je de nouveau organiser une réunion pour faire valoir mon point de vue avec d'autres membres du Conseil Syndical ?

Je suis preneuse de tout conseil ou avis que vous pourriez me donner.

Bien cordialement,

Lou.

1 réponse

Messages postés
1598
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 février 2020
344
Bonjour,

Pour quelle raison feriez-vous intervenir la présence de certains membres du Conseil syndical dans une affaire privée entre deux voisins ?

Cordialement.
Bonjour et merci du retour Paris.
Je souhaitais avoir des personnes qui pourront attester de notre bonne foi et témoigner du fait que ces voisins ne sont pas très raisonnables si la situation venait à empirer.

Cordialement,

Lou.
Dossier à la une