Vente quote part en viager libre

Signaler
-
 Kayna -
Bonjour,
Je suis avec mon frère héritière d une maison. Je souhaites lui vendre mes parts mais il ne dispose pas auprès de la banque de la somme nécessaire correspondant à la quote part.
Puis je donc lui vendre ma quote part sous forme de viager libre (il occupe actuellement la maison). Il me devra donc un bouquet initial et le complément en rente mensuel.
Est ce possible?
Désolée le notaire n’est pas réactif sur ma demande.
Bien à vous

1 réponse

Messages postés
32568
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
12 262
Est ce possible?
Réponse affirmative.

Désolée le notaire n’est pas réactif sur ma demande.
Il n'a pas tord.
Cette méthode, bien connue de l'administration fiscale, est pratiquée par certaines personnes indélicates et malhonnêtes pour dissimuler une "donation".

Pour être tout à fait limpide, il convient de suivre certaines règles:
-le bouquet sera versée à la caisse du notaire ;
-les mensualités seront versées par virements bancaires ;
-une inscription hypothécaire devra être requise sur l'immeuble en question ;
-une clause résolutoire figurera dans l'acte, prévoyant l'annulation de la vente en cas de non-respect du versement de la rente ;
-chacun, vous la "crédirentière" et votre frère le "débirentier", conserveront indéfiniment les relevés de leur compte bancaire respectif afin de pouvoir justifier de l'authenticité des versements en cas de demandes de justification pouvant être formulées ponctuellement par l'administration.

Ces précautions peuvent vous sembler contraignantes ou excessives.
Néanmoins, ce que l'on nomme pudiquement "l'évasion fiscale" étant importante une vigilance s'impose.

Vous avez certainement entendu parler du gros poisson péché par le Japon ?
Merci de votre retour.. pour être précisé ma part reviens à 200 milles euros (biens mobilier et biens immobilier non déclarés auprès du notaire). J’ai déjà condamné mon frère au versement d’une indemnité d’occupation qu’il ne paie toujours pas depuis 2016. La situation étant bloquee le notaire me conseil soit d’accepter le prix proposer par mon frère (130 milles euros) soit d’effectuer le partage judiciaire qui peux durer plusieurs années.
J’avais donc pensé accepter les 130 mille et obtenir 20 milles supplémentaire en rente mensuel.
Afin d’éviter d’emtamer une procédure judiciaire.
Je pense donc qu’il ne peux avoir de doute sur une donation déguisée puisque il me revient à moi d’accepter le montant qui m’est proposé aujourd’hui.
Je souhaitais donc savoir si cela était possible.
Merci des renseignements que vous m’avez précisé.
Dossier à la une