Renoncement à un héritage [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 28 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020
-
M.P_013
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 28 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020
-
Bonjour

Mon demi-frère a refusé l'héritage de notre père en 1996. Sa dernière épouse avait l'usufruit de ses biens. Elle vient de décéder. Je voudrais savoir si les enfants de mon demi-frère sont héritiers, malgré le renoncement de leur père ?
Je vous remercie d'avance de bien vouloir me renseigner.

2 réponses

Messages postés
32531
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2020
12 222
Je voudrais savoir si les enfants de mon demi-frère sont héritiers, malgré le renoncement de leur père ?
En 1996 l'héritier renonçant étant supposé ne pas avoir existé, ses droits abandonnés revenaient à ses co-héritiers ou passaient à la branche subséquente qu'étaient les père et mère d'une part,et, les frères et soeurs d'autre part..

Ce n'est qu'à partir de 2007 que la législation a été modifiée de façon qu'il soit possible de renoncer à une succession pour permettre à ses propres enfants de la recueillir à sa place.
(copier-coller)
Renoncer à son héritage au profit de ses enfants.
La réforme de 2007
Avec le vieillissement de la population certains décès surviennent à des âges où les héritiers directs sont eux même âgés, avec un patrimoine déjà suffisant. N’ayant plus de besoins spécifiques, ils peuvent vouloir aider leurs enfants.
Avant 2007, vous ne pouviez pas renoncer à la succession de vos parents au profit de vos enfants : une renonciation entrainait la rupture de votre branche et votre part revenait à vos frères et soeurs. La seule possibilité était une double transmission : accepter la succession et la faire suivre d’une donation, avec les inconvénients que cela comportait.
https://www.bforbank.com/mag/impots/renoncer-a-son-heritage-au-profit-de-ses-enfants.html

En conséquence ses enfants n'ont pu en profiter.

En principe vous devriez vous retrouver détenteur de droits sur cet immeuble.

Il serait possible de retrouver la suite donnée, notamment par la consultation du fichier immobilier détenu par les services de la publicité foncière (ex-conservation des hypothèques) pour retrouver trace d'une éventuelle attestation successorale de propriété publiée dans ce service.

Rapprochez-vous d'un notaire pour faire le point de la situation.
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 28 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020

J'ai bien reçu la réponse à mon interrogation. Je vous en remercie.
Dossier à la une