EDLS facturation supplémentaire pour réparation.

Signaler
-
Valenchantée
Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020
-
Bonjour, j'ai quitté mon logement il y a 2 mois maintenant.
Il y avait des carreaux avec des impacts noté sur l'EDLS, mais noté état d'usage.
Et dans l'entête de mon EDLS il est écrit état des lieux d'entrée.
Dans le locataire sortant mon nom est indiqué, mais il aussi indiqué la date d'entrée, qui est celle de la date du jour de sortir.
A la fin de l'EDLS il est marqué comme quoi les sols sont en bon état, et dans les photos annexes il y a une photo qui indique carreaux à changer.
Du coup mon propriétaire m'a envoyé un AR avec un devis me demandent 1400 euro moins la caution pour le changement de 14 carreaux, en sachant qu'il y a 14 impacts ce qui ne veut pas dire 14 carreaux, en prétextant une moins value si il veut vendre la maison.
Il me dit aussi de faire un devis contradiction, mais maintenant que je suis plus dans le logement je fais comment pour faire passer un professionnel, sauf en allant ennuyer les nouveaux locataires.
Il me dit aussi de contacter l'ADIL pour me renseigner et de passer par la conciliation du département, si je me souviens bien du nom.
Du coup comment je fais un devis contradictoire ?
Le fait d'avoir écrit état d'usage, et en bon état dans le récapitulatif ne me dégage pas de toute responsabilité ?
L'entête écrit EDLE plutôt EDLS ne le rend pas caduque ?

Merci de m'éclairer car j'ai cherché sur internet et on trouve tous et sont contraires.

1 réponse

Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020
4 412
Bonjour,

Un état d'usage est tout à fait normal et n'autorise pas la retenue sur le DG ou la réclamation de sommes supplémentaires. Si le sol est en bon état, il est contradictoire d'y adjoindre des photos qui montrent des impacts.

Le fait que ce soit noté EDLE au lieu d'EDLS n'a pas de conséquence.

Il était marqué quoi sur l'EDLE justement au sujet des carreaux ?

Cordialement,
Valenchantée
Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020
4 412 > Matthieuar
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020

donc ça fait six ans d'usage ... le bailleur ne peut pas vous reprocher quoi que ce soit
Matthieuar
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020
> Valenchantée
Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020

Ok merci d'avoir pris le temps d'éclairer les lumières, je vais quand même appelé l'ADIL pour être sûr et je vous direz ce qu'elle me dit.
Valenchantée
Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020
4 412 > Matthieuar
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020

Pas de problème.
Matthieuar
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020
> Valenchantée
Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020

Bonsoir, donc Impact dans carreaux=dégradation et ceux quelques soit ce qu'il y a marqué sur EDLS, ce n'est pas considéré comme une utilisation normale.
Donc faut payer, le seul moyen et de faire un contre devis, pour vérifier celui du propriétaire et alléger la facture.
Donc surtout ne soyez pas maladroit, et ne faites pas tomber de verre, d'assiettes etc, car même un impact aussi petit soit il est considéré comme de la dégradation.
Valenchantée
Messages postés
20948
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2020
4 412 > Matthieuar
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2020

Moi, je dis que ce n'est pas si tranché car l'EDLS dit quand même "état d'usage", ce qui est un état normal en location.

Sans compter que, si le revêtement est de mauvaise qualité, il est forcément plus facile à abimer et là, c'est bien de la responsabilité du bailleur.

Et sans compter que le revêtement a 6 ans et qu'il faut déduire la vétusté.
Dossier à la une