Fin de bail par le propriétaire [Résolu]

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 2 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2020
-
Messages postés
36872
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 septembre 2020
-
Bonjour,
Mon propriétaire ne veut pas renouveler mon bail car soi disant, il est en instance de divorce et désire reprendre son logement pour y vivre seul, il m'avait dit que si je voulais des preuves je vous donnerai les papiers ,or, depuis 2 mois j'attends les preuves de son divorce ainsi que la mise en vente de sa résidence principale , du coup j'ai un gros doute, je ne crois pas à son histoire de divorce, aussi quels sont mes droits si il s'avère qu'il ment ? Suis je obligée de partir quand même ? puis je demander des dommages et intérêts si après mon départ je découvre qu'il ne vit pas là mais à loué son logement à quelqu'un d'autre, et comment obtenir des preuves avant mon départ ou après mon départ car fin du bail 30 juin 2020?

2 réponses

Messages postés
36872
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 septembre 2020
9 217
bonjour,

voir ce lien https://blog.locservice.fr/gestion-locative-tout-savoir-sur-le-conge-pour-reprise-2197.html
dont voici un extrait :

<< Si le locataire doute du caractère légitime et sérieux du congé pour reprise ou si les conditions de forme et de fond ne sont pas respectées, il peut en contester la validité auprès du juge.

Si les conditions de conformité, de délai, de forme du congé ne sont pas respectées, le juge peut déclarer le congé non valide. Le bail est alors reconduit pour la même durée (3 ans).
Et l’article 15 IV de la loi du 6 juillet 89 modifié par la loi du 24 mars 2014 dispose que « Le fait pour un bailleur de délivrer un congé justifié frauduleusement par sa décision de reprendre ou de vendre le logement est puni d’une amende pénale dont le montant ne peut être supérieur à 6 000 € pour une personne physique et à 30 000 € pour une personne morale. » >>

Dans le cas d’un bail signé par plusieurs personnes (locataires mariés ou pacsés, colocation), le congé doit être signifié à chacun des signataires du bail.
Le bailleur doit justifier du caractère réel et sérieux du congé (tout juge pourra vérifier la réalité et donc la validité du motif), indiquer le nom et l’adresse de la personne qui bénéficiera de la reprise (lui-même ou l’un des bénéficiaires autorisés) ainsi que la nature du lien existant avec le bénéficiaire (pour rendre les contrôles possibles).
Votre colocataire ET vous avez-vous signé ce contrat (unique ou individuel ?) de colocation ?
Rien que le fait que le congé aurait dû être adressé à chaque titulaire signataire du bail vous autorise à faire annuler le congé du bailleur.

cdt.
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 2 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2020

Bonsoir,
Merci beaucoup pour ces infos, oui je confirme une seule lettre pour nous deux, bon nous savons ce qu'il nous reste à faire, par contre comme il se doute qu'on le soupçonne de sa mauvaise foi, il pourrai faire semblant d'habiter à son logement, combien de temps doit il rester pour être dans ses droits ? Et quant peut il de nouveau louer ce même logement ?
Messages postés
26950
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 septembre 2020
10 801
Bonjour,
Pour commencer avez vous reçu un congé pour reprise avec toutes les mentions légales et au moins 6 mois avant l'échéance du bail (si location vide ?)
Lire cette page :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929

Qu'il divorce ou pas ne vous concerne pas. Il n'a pas à vous donner de preuve. Vous êtes obligée de partir si le congé a été donné selon la loi (relire la page indiquée plus haut).

Si vous pouvez prouver après votre départ que c'était un congé frauduleux, vous pourrez demander au tribunal des dommages et intérêts pour compenser votre préjudice.
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 2 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2020

Bonsoir,
Concernant la preuve de son divorce c'est lui même qui a dit qu'il allait nous montrer la preuve, nous n'avons rien demandé mais comme il a insisté pour que nous partions le plus tôt possible et avant même de recevoir la lettre de non renouvellement du bail, car au départ c'était pour vendre puis pour son fils et maintenant pour lui, de plus nous sommes colocataires et avons reçu qu'une seule lettre pour nous deux, enfin les deux noms sur l'enveloppe recommandé avec ar mais la lettre s'adresse qu'à Monsieur mon colocataire,
Oui c'est un logement vide et sa lettre est plutôt mal rédigée, mais OK je prends note pour plus tard après notre départ car nous sommes sûrs que ce n'est pas pour lui,
Cordialement
Nat
Messages postés
26950
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 septembre 2020
10 801
Vous confirmez n'avoir reçu qu'une seule lettre et que vous avez signé tous les 2 le bail ????
Si c'est le cas, ce congé est nul et non avenu. Il n'a plus qu'a recommencer dans 3 ans.
Et son divorce NE VOUS REGARDE PAS. Refusez ces infos personnelles.
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 2 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2020

Bonsoir,
Oui nous confirmons une seule lettre pour nous deux, maitenant nous savons ce qu'il nous reste à faire,
Mais il est très malin, il se peut qu'il fasse croire qu'il vit dans son logement, et combien de temps après il peut louer de louer son logement ?
Messages postés
26950
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 septembre 2020
10 801
bah il ne se passera rien puisque vous pouvez rester dans ce logement.
Messages postés
36872
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 septembre 2020
9 217 >
Messages postés
26950
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 septembre 2020

Logique Sir Sherlock Holmes !!
;-))
Dossier à la une