Donnation du vivant d'une tante sans enfants

Signaler
-
 So189 -
Bonjour,

Ma tante âgée de 86 ans (la sœur de mon père) a perdu son mari il y a quelques années et n'a pas eu d'enfants.
Elle souhaite se séparer de son appartement dont elle est propriétaire car elle est actuellement en maison de retraite.
Elle a effectué des placements financiers et perçoit la pension de retraite de son mari. Ses revenus lui permettent à eux seul de payer ses frais médicaux et la maison de retraite pour encore de nombreuses années.

Mes 2 sœurs et moi sommes les bénéficiaires de son testament.

Elle se demande se qui serait le plus avantageux fiscalement pour nous car il semblerait que les frais de succession soient assez conséquents de tante à nièces.

Quelle démarche serait la plus adaptée ? Une donation de son vivant ?
Vendre l'appartement afin qu'elle dispose des fonds pour nous les partager ? Nous le transmettre pour une revente ultérieure ? Autre ...?

Bien sûr tout cela sera fait auprès d'un notaire, mais n'ayant aucunes connaissances dans le domaine nous voudrions avoir une idée de se qui pourrait se faire.

Je vous remercie par avance des informations que vous pourrez nous apporter.

2 réponses

Messages postés
33991
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
5 août 2020
13 553
car il semblerait que les frais de succession soient assez conséquents de tante à nièces.
Ils sont les mêmes, avec le même barème fiscal pour les donations.
La donation n'augmentera que les frais d'acte.

A cet âge-là, il est trop tard pour consentir une donation.
Elle sera obligatoirement rapportée fiscalement à la succession de la donatrice si elle devait décéder dans les 15 années suivantes.
Merci beaucoup pour votre retour.
Dossier à la une