Changement d'avis sur renonciation d'un héritage en indivision

- - Dernière réponse :  Pomme - 3 nov. 2019 à 18:18
Bonjour,
Mon père a donné en indivision son appartement il y a presque 3 ans. Une réevaluation du montant de l'appartement pour les impots a fait qu'un montant important d'impots est à payer à nouveau.
Mon pere est décédé entre temps. Ma soeur a payé ma part de ré évaluation d'impots car je pensais lui faire dont de ma part. J'avais alors fourni une lettre aux impots disant que je renonçais à ma part et que ma soeur paierait pour moi. Ayant changé d'idée (pour des raisons trop longues à expliquer) j'ai décidé de rembourser ma soeur ma part d'impots et garder mon 1/3 de l'indivision.
La succession n'est toujours pas terminée par le notaire car frais à deduire du compte bancaire de mon père bloqué en ce moment.
Question 1: est-il trop tard pour moi pour changer d'avis sur ma part de l'appartement?
Je n'ai recu aucun document des impots montrant la somme due après ajustement et après ma lettre de renoncement.
Question 2:Est-ce normal?
Ne devrais-je pas au moins être informée?

Merci de m'aider avec cela.
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
12219
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2019
2849
0
Merci
est-il trop tard pour moi pour changer d'avis sur ma part de l'appartement?

Oui, car votre soeur, elle, l'a acceptée (cf ci dessous)


Une renonciation à succession est définitive. Si un héritier renonce, il ne peut plus accepter la succession, s'il apprend ultérieurement que le défunt disposait d'un actif important qu'il ne connaissait pas.

La loi reconnaît seulement une seule situation dans laquelle un héritier pourrait rétracter sa renonciation : pour cela, deux conditions doivent être remplies. D’une part, la rétractation doit être faite avant l’expiration du terme de la prescription, à savoir 30 ans, et d’autre part, un autre successible, quel qu’il soit, ne peut avoir accepté la succession, même sous bénéfice d'inventaire.

La rétractation a pour effet que le renonçant est censé n'avoir jamais renoncé à la succession et l’avoir acquise dès le premier jour.

https://www.notaire.be/donations-successions/accepter-ou-renoncer-a-la-succession/renonciation-a-la-succession


Je n'ai recu aucun document des impots montrant la somme due après ajustement

Normal, les documents ont dû été adressés à la succession, pas à vous précisément.

et après ma lettre de renoncement.

Normal, après renonciation vous n'avez plus rien à voir avec cette succession. C'est comme si vous n'aviez jamais hérité.
Commenter la réponse de roudoudou22
Messages postés
31797
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2019
11269
0
Merci
Question 1: est-il trop tard pour moi pour changer d'avis sur ma part de l'appartement?
Après acceptation d'une succession ou d'une donation, il est impossible d'y renoncer ultérieurement.

Question 2:Est-ce normal?
Ne devrais-je pas au moins être informée?

En raison de la solidarité existant entre donataires (ou héritiers dans les successions), la procédure de redressement fiscal pour insuffisance d'évaluation n'a pas à être notifiée à tous les membres de de cette indivision.

Ma soeur a payé ma part de ré évaluation d'impots car je pensais lui faire dont de ma part.
Si vous ne souhaitez pas demeurer dans l'indivision avec votre soeur pour des raisons personnelles n'appartenant qu'à vous, vous pouvez lui céder vos droits indivis, soit moyennant versement d'une soulte, soit par donation auquel cas elle devra supporter des droits de mutation à titre gratuit au taux de 55 %.
roudoudou22
Messages postés
12219
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2019
2849 -
Si vous ne souhaitez pas demeurer dans l'indivision avec votre soeur pour des raisons personnelles n'appartenant qu'à vous, vous pouvez lui céder vos droits indivis, soit moyennant versement d'une soulte, soit par donation auquel cas elle devra supporter des droits de mutation à titre gratuit au taux de 55 %.

Trop tard la renonciation est intervenue
Merci de votre réponse claire. Si ka tenonciation n'a pas été faite devant notaire mais juste aux impots cela ne fait pas une difference?
> Confuse -
C'est bien ce dont je me doutais.
Pas compris de quoi vous parlez, le bien est il en france, s'agit il de droit français? Vu comme vous l'expliquez, je me demande si ce n'est pas une question de droit espagnol, mais je me plante sans doute.
Dans ce cas, sauf si vous avez cédé votre part devant notaire à votre soeur (avec un gros paiement pour elle d'ailleurs), vous n'avez pas pu perdre vos droits dans cet appartement. Ne confondez vous pas avec une histoire d'impôts locaux (taxe foncière ???)
Effectivement c'est confus. De quel impôt s'agit il ?
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une