Contrat de travail Suisse pour Tunisien et travail en france

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 21 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2019
- - Dernière réponse :  Ben - 24 oct. 2019 à 13:38
Bonjour,

Je suis un médecin tunisien non résident en France (mais ayant un visa court séjour de 90 jours renouvelables à chaque rentrée en Tunisie), je viens d’être embauché par une société Suisse pour un poste basé au Sud de la France.

Le problème est que cette société n'a ni filiale ni établissement en France, avait juste un salarié français qui a quitté et gèrait le virement salarial via une société de gestion de paie en France.

Ainsi, elle ne peut envoyer d'autorisation de Travail à la DIRECCTE pour que je puisse régulariser mon visa long séjour valant titre de séjour.

Auriez vous une solution pour mon problème ? Pourriez Vous SVP m'aider rapidement puisque mon contrat débute le 1er Novembre.

Merci
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour

C'est une entreprise si elle ne sait pas faire, il faut qu'elle ait recours à des pros..
Cette société ne peut pas embaucher un étranger, ni commencer à le faire travailler sans respecter les règles. Elle risque des sanctions.
https://www.urssaf.fr/portail/home/employeur/creer/quelle-urssaf-pour-votre-entrepr/firmes-etrangeres.html
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2728
http://accueil-etrangers.gouv.fr/demande-de-titre-de-sejour/vous-etes-ressortissant-e-non-europeen-ne/vous-etes-ressortissant-e-de-pays-tiers-non-algerien-ne/vous-venez-d-arriver-en-france-avec-un-visa-de-long-sejour-vls/vous-demandez-une-carte-de-sejour-pluriannuelle-passeport-talent/article/jeunes-diplomes-qualifies-salaries-ou-salaries-d-une-jeune-entreprise-innovante

pour que je puisse régulariser mon visa long séjour valant titre de séjour.
Au vu ce que vous écrivez, vous avez un visa de circulation qui est un visa court séjour et non pas un visa long séjour, ce visa ne vous autorise pas à vous installer, ni à même à commencer le travail.

Cdt
Commenter la réponse de Ben
Dossier à la une