Arnaque agents immobiliers sur la commission et la façon de faire

Signaler
-
Messages postés
5692
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
-
Bonjour, je viens de me faire arnaquer sans rien voir venir ...J'essaie de faire court :
- je vends un terrain , pressée par le temps car dans le besoin
-ils viennent à 2 ( pour moi , l'agence IAD dont le panneau figure dans ma ville )
- une femme me dit s'occuper d'habitude de vendre les maisons et son patron , présent , les terrains
- lui , me fait baisser mon prix incroyablement , et me cite une commission fixe de 7 000e , et qu'ils fonctionnent ainsi , sinon ils ne prendront pas le terrain et , je ne vendrai pas le terrain
- elle , remplit les papiers sous les directives de Monsieur en disant qu'elle apprend à le faire
- paniquée , je signe et " ELLE" signe ; rien ne me choque ; je croyais avoir à faire à "une" agence.
- je ne savais pas qu'ils étaient tenus de me communiquer un barême de prix ; ils ne m'en ont pas du tout parlé.
- peu de temps après , j'essaie désespérément de joindre le " patron" pour réajuster le prix du terrain , me rendant compte qu'il y a un problème; impossible d'avoir une communication avec lui et je m'adresse à elle ; elle vient et me fait un avenant correct à 122 000e
- pendant un an , elle ne m'a amené aucun client
-quand je demandais pourquoi je n'arrivais pas à avoir son " patron" , elle me disait , c'est comme ça , je fais le boulot et lui aura la plus grande partie de la commission ; je trouvais cela très injuste pour elle et je lui ai expliqué toutes les ficelles concernant la mise en vente et conformité des terrains pour les rendre constructibles .
- un jour , j'étais sur mon terrain Mr était là , sans avoir prévenu , avec une dame " intéressée" .....elle a donc eu à faire à Mr , le " pseudo " Mr avec qui je pensais avoir traité .Elle n'a pas donné suite .
- un autre jour , il m'a amené , toujours sans prévenir , un couple très intéressé ; j'ai fait la visite avec lui et ai tout expliqué à ces gens .
- peu de temps après j'ai été mise au courant par "la pseudo employée de ce Mr " que les gens faisaient une proposition à 115 000e sur 122 ; j'ai donné une contre proposition à 117 000 .......je n'ai su que après la vente qu'elle n'avait jamais été transmise à l'acheteur qui " l'aurait acceptée" .
- la conseillère m'a bien confirmé le fait et m'a dit qu'elle s'en souvient parfaitement ...qu'elle ne comprend pas pourquoi son " patron" n'a jamais montré cette proposition .
Désespérée et à bout de course , ne sachant pas tout cela , j'ai lâché à 116 000
La vente terminée , j'ai pu parler avec les acheteurs qui m'ont mise au courant :
- que mon agent immobilier , Mr , cassait les prix à leur profit , sans tenir compte de moi , le vendeur , et ce derrière mon dos
- qu'il proposait des prix que je n'avais pas accepté et que parallèlement de l'autre côté , sa collègue faisait comme si elle n'était au courant de rien
- que c'est bien lui qui a amené et traité entièrement avec l'acheteur; que la dame qui a signé mon contrat n'a amené personne et que personne , ni ne m'a conseillée , ni ne m'a défendue , au contraire , escroquerie organisée
- que , bien qu'ayant traité avec moi , et touchant la commission partagée , il a dit aux acheteurs , que elle , s'occupait du vendeur et lui .... des acheteurs , tout en touchant la commission du vendeur .
- j'ai appris également qu'ils avaient l'obligation de me montrer le barême des prix ; je suis allée sur internet ( je ne savais même pas qu'il y avait un site) , et j'ai trouvé le barême du Mr , qui ne correspondait pas à ce qu'ils m'ont imposé ...
- j'ai téléphoné à " la dame soit disant en apprentissage " et lui ai reproché de ne pas avoir suivi le barême de son " entreprise" ; stupeur !!! elle me dit qu'elle a un autre barême !!!! je cherche dans le site et le trouve ; 2 500e de plus .....Le pire étant , non seulement de ne m'avoir montré aucun barême , mais je n'en ai pas fait la demande puisque non -informée , mais , de me faire croire que j'avais à faire à lui ....Ce qui est bien le cas puisque c'est lui qui a vendu le terrain et fait tout ce qu'il y avait à faire avec l'acheteur ...
Selon ,la personne qui fait appel à eux ; soit ils ne présentent aucun barême et imposent le plus élevé , (en faisant signer Madame) commission qu'ils partagent ensuite ; soit , si le client est au courant des choses , ils proposent celui de Monsieur , qui suit les tarifs normaux .
Selon la vulnérabilité et la détresse de la cliente ....
- Mr était bien à la signature .....Celui-même qui au lieu de défendre les intérêts de sa cliente , m'a fait tomber dans un traquenard .
- La dame en arrive à me dire qu'elle a rempli sa mission alors que j'ai les preuves que l'acheteur a bien été fourni et " traité " par Monsieur
-la dame en arrive même à me dire qu'elle a enregistré nos conversations !!!!??????
- et elle refus de m'envoyer copies de mes papiers officiels , dont la proposition à 117 000euros

Je suis désolée pour la longueur

2 réponses

Messages postés
5692
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
1 808
Bonjour
1) résumez
2) c'est quoi la question ?
facile , puisque leur obligation était de présenter un barême et non d'imposer un tarif ; je ne l'ai su qu'après , mais il y a une loi pour cela
de plus , la déontologie leur interdit de jouer double jeu et d'indiquer que l'un fait le travail que l'autre fait , tout en étant dépendant d'une boîte commune et le laissant croire ...la déontologie les pousse à défendre leur client , et non lui mentir pour l'escroquer ....
Messages postés
5692
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
1 808 > eve56
Ah bon, si vous le dites ; faites donc alors, rencontrez un avocat et demandez lui de défendre vos intérêts selon vos idées.
si vous le dites .... donc les lois n'existent pas : " Depuis le 1er avril 2017, les agences immobilières ont de nouvelles obligations en matière d'affichage des prix. A cette date, l'arrêté du 10 janvier 2017 (pris en application de la loi Alur) remplace l'arrêté du 29 juin 1990. Il fixe de nouvelles règles en prévoyant notamment :
l'obligation pour l'agence de publier le barème des prix proposés........... L'arrêté conserve les règles d'affichage déjà imposées avant son entrée en vigueur. Elles obligent les professionnels de l'immobilier à afficher leurs tarifs de manière visible et lisible (soit en vitrine, soit à l'entrée de l'agence). Doivent être mis notamment en évidence le montant de la commission (en pourcentage) et le mode de calcul des honoraires. """""
OK pour vous alors ........ C'est ma protection juridique qui a attiré mon attention ....
Messages postés
5692
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
1 808
Eh bien alors prouvez que leurs barèmes n'étaient publiés nulle part dans leur agence lorsque vous avez contracté avec eux. Pourquoi venir sur un forum alors que vous savez déjà quoi faire ?
Vous n'oublierez pas de préciser les dates contrairement à ce que vous écrivez ici car une loi n'est pas rétroactive comme vous savez.
Dossier à la une