Vice caché suite achat d'un véhicule à un particulier

- - Dernière réponse :  auto - 25 sept. 2019 à 23:14
Bonjour,

J'ai acheté un véhicule d’occasion le 01/08/2019 à un particulier.

Deux semaines après l'achat, en vacances, nous avons eu un problème avec le liquide de refroidissement.
Nous avons d'abord remis du liquide en pensant que cela venait des fortes chaleurs de l'été (dixit feu vert).

Seulement, 15 jours après soit 1 mois après l'achat rebelote. Nous prenons donc rdv chez un garagiste pour faire vérifier cela. Après réparation il s'avère que le problème provenait du fait qu'il manquait une durite au "bidon" du liquide de refroidissement qui n'a pas été remis suite au changement de la courroie de distribution.

Après deux courriers explicatifs au vendeur, celui-ci ne veut pas me rembourser les 300€ généré par la réparation ayant comme "excuse" que je dois me retourner contre son garagiste.

Je lui explique donc que je n'est pas à me mettre avec son garagiste mais belle et bien avec lui vu que 'est à lui que j'ai acheté la voiture et que cela est considéré comme un vice caché suite à la vente.

Que faire ? Suis-je dans mon bon droit de lui réclamé le remboursement des frais générés par la réparation ?

Merci par avance de vos réponses.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
78239
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 octobre 2019
351
1
Merci
Bonsoir,
"Suis-je dans mon bon droit de lui réclamé le remboursement des frais générés par la réparation ? "
Hélas non car il n'y a aucune garantie entre particuliers

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25589 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Andy31200
0
Merci
Article 1641 du Code civil. Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus.

Je pense que si au vu de cette loi et même entre particulier.
ok vous êtes prête à avancer 4000€ de frais d'avocat et d'expert pour récupérer 300€? Dans ce cas allez y.

"Suis-je dans mon bon droit de lui réclamé le remboursement des frais générés par la réparation ?" Oui mais il va falloir avancer les frais de justice et d'avocat, est ce que ca vaut le coup pour 300€?
Commenter la réponse de Vanessa2105
Dossier à la une