Décès d’un légataire universel [Résolu]

- - Dernière réponse :  Emji - 18 sept. 2019 à 00:12
Bonjour, Ma tante, sans enfant, est décédée en 2016 quelques mois avant ma mère à l’âge de 86 ans. Pas d’autre frère ni sœur, ni parents vu l’âge. Elle avait fait rédiger un testament léguant tous ses biens dont la moitié de son appartement à son concubin.

Ce dernier n’a jamais voulu régler la succession, persuadé que les biens lui reviendraient automatiquement sans le passage devant un notaire, et vient de décéder à son tour.

Que devient le testament ? La succession concernant ma tante pourra être réglée via notaire par ses nièces ? Les nièces ont elles obligation de se manifester auprès du notaire de leur choix ?

Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1837
4
Merci
Bonjour
Le concubin n'ayant jamais voulu rien faire, c'est vous qui risquez a avoir à faire des démarches car il faut régler d'abord la succession de votre tante.
Votre tante n'ayant aucun héritier réservataire, le concubin légataire universel a été saisi de plein droit par ce legs pour lequel il aurait dû payer 60% de droits!
Le trésor se paiera certainement sur l'appartement.
Qu'en est-il exactement?
Si le testament est appliqué, le concubin a recueilli toute la succession. Vous n'avez aucun lien juridique avec ce monsieur; en conséquence vous ne récupèrerez rien de cette succession.
Il semblerait que ce testament ait été déposé chez un notaire.
Conclusion: A moins que vous souhaitiez contester ce testament, je vous conseillerais de ne rien faire du tout et de laisser les héritiers de ce concubin se débrouiller.
Rencontrez toutefois un notaire pour prendre son avis. Mais vous aurez des frais à payer si vous faites traiter la succession de votre tante alors que vous ne récupérerez rien. A vous de voir.

Dire « Merci » 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25512 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Oh super merci ! Enfin une réponse claire ! Nous nous sommes signalées auprès du notaire chargé de la succession du concubin en tant que nièces de notre tante. Pas question de régler si la moitié du bien ne nous revient pas. Merci merci !!!!
J'ai une dernière question : tout ce qui est en rapport avec les comptes de notre tante (comptes à son nom uniquement) fait partie de la succession je suppose et devrait être traitée en même temps que la problématique de l'appartement ? Compliquée, cette succession...
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1837
1
Merci
Bonjour
Léguant tous ses biens dont la moitié...
A qui appartenait l'autre moitié?
Merci pour votre question complémentaire. Il y a des comptes au seul nom de notre tante (comptes séparés), une assurance vie avec comme bénéficiaire notre tante. Elle était propriétaire de moitié de l’appartement commun. Et son concubin possédait donc l’autre moitié. Dans le testament de ma tante, tous les biens revenait au concubin et vice versa. Du côté du concubin, une mère et 4 frères. C’est tout ce que nous possédons comme éléments...
bonne journée
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une