AAH non prise en compte ! Une honte !!

- - Dernière réponse : Pierrecastor
Messages postés
35342
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2019
- 14 sept. 2019 à 13:32
Une mère et ses deux enfants bientôt à la rue !

Depuis toute petite, elle rêvait de devenir médecin au SAMU et d’avoir une vie normale comme tout le monde. Mais une maladie est venue anéantir tous ses rêves, elle est handicapée à vie (supérieur ou égal à 80%).
Son quotidien : ne pas avoir la chance de travailler, être enfermée dans sa maison, aucune vie sociale et être dépendante d’un proche pour toutes sorties ou rendez-vous.

Un jour, le père de famille quitte le domicile conjugal. La maison qu’ils louent a un loyer de 838,82 euros. Depuis 14 ans dans ce logement, il n’y a eu aucun retard de paiement de loyer et de toutes les factures. Le père touche 1300 euros, la mère en invalidité touche l’AAH et une majoration à la vie autonome de 967,77 euros. Cette mère de famille ne souhaitait pas quitter ce logement pour conserver l’école de ses enfants qui se trouve à 250 mètres, mais seule, cela lui était impossible. Alors une amie lui à proposer de venir vivre avec elle et ses enfants, celle-ci a également un CDI et touche 1400 euros. Mais la propriétaire a refusé la colocation. Les démarches pour chercher un logement dans son quartier est devenu impossible, tout simplement parce que les agences immobilières ou les propriétaires considèrent l’AAH comme une aide et non un revenu !!!!

Pourtant si on calcule bien ce que touchent cette mère de famille et son amie colocataire, elles perçoivent à toutes les deux 2367 euros (sans compter l’aide au logement et l’allocation familiale) mais PERSONNE ne souhaite leur louer un logement ?! Une Honte !!

Fin Octobre, si personne ne fait confiance pour cette colocation entre une mère, ses enfants et son amie, ils seront à la rue, non pas par manque d’argent pour régler un loyer et les factures qui vont avec, mais uniquement par rapport à un terme « Une Aide » !
Ils ont déjà connu assez de souffrances pour leur refuser un toit…


Agences, Propriétaires, vous pouvez les aider !!

Leur recherche :

Un appartement ou une maison avec 3 chambres, à moins d’un kilomètre autour de l’école Maternelle Zola à Reims, loyer maximum 800 euros.

Si vous avez un cœur, faites leurs vos propositions de locations sur ce mail : ***@***
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
16935
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5885
0
Merci
Si aucun impayé de loyer le bailleur n'a rien à dire.
Le père a t il donné congé ? Sinon il reste solidaire et doit payer le loyer.
Si oui le bail continue au profit de cette dame qui a le droit d'héberger qui elle veut.
anemonedemer
Messages postés
16935
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5885 > catsmitag -
Qui a envoyé le congé ?
Le père des enfants mais la mère a signé aussi....
anemonedemer
Messages postés
16935
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5885 > catsmitag -
Dommage !
Quelle erreur .....
Donc elle doit quitter le logement à la fin du préavis.
> anemonedemer
Messages postés
16935
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
-
Oui effectivement. Mais le problème majeur n'est pas de quitter de ce logement, ce qui est inadmissible c'est que l'on ne peut lui attribuer de logement car elle est handicapée et qu'elle perçoit l'AAH considérée comme une aide et non un revenu. Et les Agences Immobilières refusent de louer un logement à ces personnes qui aimeraient travailler mais qui ne peuvent pas tout ça parce que c'est une aide!! À ma connaissance toutes aides permettent de payer un loyer et des factures!
anemonedemer
Messages postés
16935
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5885 > catsmitag -
Elle doit faire une demande de logement social.
Les bailleurs privés choisissent les locataires les plus solvables.
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
Handicapée ne veut pas dire "cas sociale".
Je trouve votre réponse injuste et inhumaine.
De plus avec son amie, elles touchent à elles deux 2367 euros. Mais selon vous, avec une maladie que l'on ne souhaite pas on doit se retrouver dans les quartiers sensibles! Je trouve ça honteux.....
Deaver
Messages postés
1310
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
311 -
Je trouve également votre réponse très limite. Habiter un logement social ne veut pas dire cas social
Pierrecastor
Messages postés
35342
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2019
1614 -
Salut,

Parce que les habitants de logements sociaux sont des "cas sociaux" ? Merci pour eux, c'est toujours sympa à entendre.

J'ajouterais aussi que tout les logements sociaux ne sont pas dans les "quartiers sensibles".

Il n'y a rien d'injuste ou d'inhumain à suggérer que quand on a des revenues insuffisant pour le parc locatif privé, on peut faire une demande de logement social.
Commenter la réponse de catsmitag
0
Merci
Est-ce une honte d'être un cas social? NON
Est-ce une honte d'être handicapé ? NON
La peur des quartiers est pour tout le monde, et malheureusement la plupart de ces logements sociaux se trouvent en quartier et non au milieu des autres habitations.
Le sujet principal de ce post se déporte sur autre chose, ce qui n'est pas le but.
Toutes "aides" devraient être considérées comme source de revenu pour obtenir un logement même en agence immobilière, c'est UNIQUEMENT ça le problème !
anemonedemer
Messages postés
16935
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5885 -
Alors écrivez à votre député pour changer la loi.
Pierrecastor
Messages postés
35342
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2019
1614 -
Cas social est un terme péjoratif, il serait bon de ne plus l'employer sur ce forum.


Le sujet principal de ce post se déporte sur autre chose, ce qui n'est pas le but.


Le sujet initial est hors charte dans le forum, nous ne somme pas sur un site de petites annonces. La question à été laissé tout de même pour que des pistes puissent êtres données.

Toutes "aides" devraient être considérées comme source de revenu pour obtenir un logement même en agence immobilière, c'est UNIQUEMENT ça le problème !


Oui, sauf que ce problème n'est pas résoluble. Il reste donc comme solution soit de trouver un bailleur privé acceptant les revenues de vos amies, soit faire une demande de logement social. Je doute que votre amis préfères la rue aux "quartiers sensible".

Par contre, d'ou viens le délais de fin octobre ? L'amie de votre amie à donnée son congé pour son logement ?
Commenter la réponse de catsmitag
Messages postés
9705
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
3754
0
Merci
Bonjour

La quasi totalité des agences immobilières passent par des garanties loyer impayés.

Ce sont ces garanties qui ont des critères comme ne pas prendre en compte les aides. Leur argument est qu'une aide n'est pas définitive et peut être arrêtée. C'est pour la même raison qu'ils ne prennent pas les cdd ou les intérim même quand ils enchaînent les missions sans arrêt depuis des années. C'est aussi pour ça que les indépendants ont beaucoup de mal même avec de très bons revenus.

Quand aux bailleurs qui passent sans agence ils n'ont pas à motiver leur refus, ça peut juste être votre tête qui leur revient pas. Ils ne sont pas obligés de louer à qui que ce soit.

Par contre ces derniers ont l'avantage du coup de pouvoir aussi être plus compréhensifs. Mes deux derniers logements j'avais un dossier qui ne passait pas du tout en agence et avec du temps j'ai fini par trouver des propriétaires qui m'ont prise (et ne l'ont pas regretté puisque loyer toujours payé et logement rendu en meilleur état qu'à l'entrée).

Donc mon conseil est de faire une demande de logement social, elle sera toujours à temps de refuser si la proposition qui lui sera faite ne lui convient pas. Et de faire les petites annonces sans se décourager par les refus.
Enfin de la compréhension et des explications, merci Ysabe_l !

Je pensais être le seul à soutenir mes amies...
Effectivement quand elle était en couple avec son mari, c'est grâce au propriétaire du logement qu'elle va devoir quitter, qu'ils ont eu la maison. Gentils et sérieux dans leur loyer, leurs factures, ils ont été très appréciés et ils ont obtenus la maison. Mais là, le cas change, la colocation n'est pas acceptée par la veuve du propriétaire car ils ont eu des antécédents monstrueux avec des personnes qui ont saccagé leur maison. Ça se comprend ! Malheureusement tout le monde n'est pas pareil mais elle se méfie, c'est dommage.

Les visites s'enchaînent mais toujours des refus à cause de cette AAH qu'elle a pourtant depuis 15 ans et qui sera à vie....

Espérons qu'un propriétaire comprendra....
Car les logements sociaux sont quasi inexistants près de l'école de ses enfants...
Pierrecastor
Messages postés
35342
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2019
1614 -
Si les recherches n'ont pas plus de succès, il faudra peut être élargir le périmètre, quitte à changer d'école.

Vous ne m'avez pas répondu sur le pourquoi de l'obligation de quitter le logement en octobre.
> Pierrecastor
Messages postés
35342
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2019
-
La situation est déjà assez difficile et perturbe beaucoup ses enfants...donc changer d'école pour le moment serait catastrophique.

Le 31 octobre date de la résiliation du bail et restitution des clés.
Pierrecastor
Messages postés
35342
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2019
1614 -
Plus catastrophique que de se retrouver à la rue ?


Pour la résiliation du bail, c'est la locataire qui à envoyé un congé ?
Commenter la réponse de Ysabe_l
Dossier à la une