Locataire menacée d'expulsion

- - Dernière réponse : maylin27
Messages postés
25631
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2019
- 29 août 2019 à 12:45
Bonjour,
Ma situation est particulière. Je loue actuellement ma maison à mon ex-mari. Mon bail se termine dans 1 mois. J'ai retrouvé un logement qui lui ne sera vaquant que dans 3 mois. Lors d'une conversation orale à la réception du courrier de fin de bail, nous avions convenu que je partirai lorsque mon futur logement sera terminé. Or, ce jour, lors d'une visite, il m'a annoncé que je devais partir à la date reçue par courrier.
Sachant que j'ai toujours payé mes loyers rubis sur ongles et que je continuerai à les régler, quels sont les risques encourus si mes enfants et moi-même restons 2 mois supplémentaires dans le logement. Cordialement,
Yahoo20
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
18905
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2019
5407
2
Merci
Dans tous les cas, une expulsion légale dont les démarches seraient lancées aujourd'hui ne permettrait pas de vous expulser réellement avant le 31 mars.
Je ne dis pas que ce serait légal de votre part, et que ça n'aurait pas un coût supplémentaire.
Je ne dis pas non plus que votre bailleur ne tentera pas de vous expulser par des biais illégaux (l'équipe de rugby).

Mais au final, vos seuls risque à rester deux mois de plus sont financiers.
Si le bail est bien rédigé (et ce ne sera probablement pas le cas), il peut vous demander de payer non plus un loyer mais une indemnité d'occupation, dont le montant peut-être jusqu'à trois fois le montant du loyer.

Et cela bien sur dans l'optique ou la fin de bail/expulsion est légale. Ce qui n'est probablement pas le cas. D’où l’intérêt de répondre aux questions posées par Maylin.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24749 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour, merci pour votre retour. Le bail a bien été rédigé et j'ai reçu un courrier avec AR fin Janvier mentionnant le non renouvellement du contrat de location.
Qui pourrait décider de l'indemnité d'occupation et comment est elle évaluée?
Je vous remercie d'avance pour votre aide.
Cordialement
maylin27
Messages postés
25631
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2019
6808 -
c est le tribunal qui fixe l Indemnité d occupation qui peut se monter au triple du loyer et qui a un effet rétroactif a partir du moment ou vous etes occupante sans droit ni titre. Vous auriez intéret a vous faire héberger car vous risquez en plus des Dommages et intérets, et presenter a un futur bailleur des recus d indemnités d occupation et non des quittances n est pas du tout favorable pour vous.

Cdt
Commenter la réponse de dna.factory
Messages postés
25631
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2019
6808
1
Merci
bonjour,
vous avez donné congé ??? Si oui, a quelle date votre ex mari a signé l AR ?

a vous lire
Bonjour. Merci pour votre retour. Oui, j'ai reçu une lettre avec AR fin Janvier pour une demande de sortie fin septembre.
Personnellement, je n'ai rien demandé car nous avions convenu cela à l'oral suite à la réception de mon AR. (Erreur de ma part très certainement.) D'apres vous, devrais je lui faire parvenir un courrier lui demandant une prolongation de 2 mois?
Merci d'avance pour votre précieux retour.
Cordialement.
Commenter la réponse de maylin27
Dossier à la une