Prélèvement sur ma carte bancaire [Résolu]

Signaler
-
 nanoututus -
Bonjour,
Je suis prélevée de 59,99 € par bathroomaisle.
SVP comment résilier cet abonnement. Je ne sais pas d'où il est venu ??
MERCI de m'AIDER, car un 3ème prélèvement va venir vers le 16 aout.
J'ai été à ma banque mais ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire car j'avais dû prendre un abonnement sauf de faire jouer mon assistance juridique mais je n'ai un rdv qu'en septembre.

5 réponses


Bonjour,

Si c'est par prélèvements, il suffit de REVOQUER ce bénéficiaire, c'est gratuit et peut se faire en ligne si vous avez accès au compte bancaire.

Ce bénéficiaire n'a pas inventé vos coordonnées bancaires, vous lui avez communiqué.
bonjour et merci de votre réponse
J'ai eu une réponse d'un débiteur (j'ai cliqué pour obtenir à un jeu le samsung 10 et il m'avait été demandé de payer 2 euros pour les frais d'expédition "cest traitre !" voilà pour un débiteur, il y en a un autre, je ne sais pas du tout ce que c'est et c'est répétitif, pour le 3ème j'ai payé une somme astronomique alors que le prix indiqué était de 29,60 €. J'ai rendu ma carte bancaire . J'ai le droit à une assistance juridique et j'ai rdv le 5 sept seulement.
Utilisateur anonyme > nanoututus
Vous cédez trop facilement devant le chant des sirènes.. C'est de l'arnaque.
Messages postés
5092
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2020
2 977
Votre assistance juridique vous dira que la banque ne vous doit rien car c'est vous qui avez donné vos données bancaires et que le site qui vous a prélevé l'a fait dans la légalité car vous avez certainement accepté ces conditions. Vous n'avez quasi pas d'option de recours pour ne pas dire aucune, surtout si la société en question est hors de France.
Je vous remercie. Je .continue mon chemin. Ma carte a été bloquée.
Messages postés
2410
Date d'inscription
lundi 25 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2019
795
Bonjour

Je ne sais pas d'où il est venu ??

Il est venu d'un autre abonnement à un site de voyance, jeux vidéos....etc , ou d'une proposition d'achat d'un objet à prix "écrasé "( i phone, produits de luxe..)...avec plusieurs prélèvements...
C'est une arnaque à l'abonnement caché.

Bloquez les prélèvements, car il n'y a pas de site pour se désabonner.....
Bonjour,
J'ai donné une réponse à une autre internaute. Pour un débit, j'avais réussi à contacter mon débiteur qui m'a expliqué que j'avais accepté de payer (pour frais de livraison) la somme de 2 € au cas où j'aurais gagné le samsung 10 mais c'est une arnaque tout de même car il était dit "vous avez gagné". Pour un autre débit répétitif, je ne sais pas du tout ce que c'est (j'ai fait bloquer ma carte), quant au 3ème c'est un débit très élevé alors que l'article acheté était indiqué pour 29,60 €. J'ai une assistance juritique que je vais faire jouer pour ces 2 derniers.(sur les conseils de ma banque) j'ai rdv le 5 sept. Mais j'y vais sans conviction.
merci de votre information.
carte bancaire
Bien sûr j'ai indiqué mon numéro de carte bancaire pour règler les 2 euros demandés pour une soi disant expédition d'un SAMSUNG que j'aurais gagné MAIS une fois obtenu le numéro de ma carte,, j'ai eu un débit que je considère FRAUDULEUX.
J'ai rendu ma carte de crédit en expliquant à la banque ce qui m''état arrivé et je n'ai JAMAIS été REMBOURSEE.
J'ai tourné la page. Des offres de ce genre j'en reçois des dizaines, je ne JOUE PLUS !!!
Messages postés
5092
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2020
2 977
j'ai eu un débit que je considère FRAUDULEUX.

Un débit frauduleux c'est un débit qui ne comporte pas votre consentement et/ou qui fait suite à un vol de vos données bancaires. Ce qui n'est pas le cas ici. Le but de ces sites ou jeux est de jouer sur la négligence des gens car tout était indiqué dans les conditions que vous avez accepté. Un Samsung ne coute pas 2 euros, il y avait forcément quelque chose derrière.
MERCI DE VOTRE REPONSE
j'ai tourné la page en changeant tout simplement de carte !
Dossier à la une