Honoraires avocat

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 3 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2019
- - Dernière réponse : biscotte80
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 3 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2019
- 4 août 2019 à 08:47
Bonjour,
Ma SARL a été mise en liquidation judiciaire il y a 5 ans. Un liquidateur a donc été nommé. Mon avocat qui me suivait lors de la période de redressement décide alors de défendre la société contre un créancier (la banque) afin que la dette ne soit pas portée au passif de la société, donc me protéger en tant que caution personnelle.
Après que le juge se soit déclaré incompétent et que le créancier ait fait appel, la SARL perd. Mon avocat me demande donc de faire appel au nom de la SARL.
Après avoir suivi son conseil et quelques dizaines de milliers d'euros plus tard, la SARL perd de nouveau.
Mes questions sont :
Mon avocat pouvait il me demander de me substituer à la SARL qui était à ce moment là sous la tutelle du liquidateur, seul compétent à prendre des décisions?
Tous les honoraires de l'avocat ont été payés avec mes deniers personnels, ignorant que je n'avais pas à le faire. Est ce qu'il existe un recours pour récupérer ces sommes versées ?
Ne valait il pas mieux attendre que la banque se retourne contre moi et me défendre à ce moment là ?
Je vous remercie par avance de vos bons conseils à venir.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
12469
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2019
4647
0
Merci
Bonjour,

Déjà l'erreur a été d'essayer de vous soustraire à vos obligations en tant que caution perso...

Ensuite, effectivement, aucune procédure n'aurait du être engagée au nom de la SARL puisqu'elle était en liquidation judiciaire et de plus non concernée par votre caution personnelle.

Pour les honoraires, ils sont payés donc perdus.
biscotte80
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 3 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2019
-
bonjour ,

Merci de votre réponse , n'étant ni juriste ni averti en matière de droit , je n'ai fait que suivre les conseils de l'avocat. Celui ci voulait faire rejeter la créance pour manquement à son devoir de mise en garde de la part de la banque.Pour lui c'était simple : pas de créance = pas de caution .
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une