Coups et blessures accompagné d'un viol

-
Bonjour,
Je ne sais vraiment pas comment commencer, mais j’essaierai d'être le plus clair possible.
pendant 10 ans de vie commune basé sur des violences des coups et blessures une plainte avec condamnation du concubin , ma fille sait séparée de son compagnon après le placement de leurs fille de 8 ans. Au début le couple se tenait à carreau vis à vis des services sociaux, en tout les cas pour ma fille qui fessait ce que les services sociaux et la juge on demandés pour récupérer sa petite. Il faut savoir que du côté du concubin vis à vis de ma fille rien n'a changé, du style coups, agression par trois fois chez elle sans parler des SMS par fois jusqu'à 20 SMS par jour la plupart des messages sont insultant et dégradant , du côté de ma fille silence sans aucune plainte aux autorités pour ne pas perdre sa petite, car la première consigne de Madame la juge était "attention pas de disputes devant la petite" si non pas de changement pour les visites de l'enfant.Mais là au mois de juin 2019 le 24 exactement il la attiré par messages pour aller discuter de la prochaine rencontre avec la juge pour le mois de Juillet en ce qui concerne leurs fille, la ou est l'erreur, c'est que ma fille à acceptée son invitation d'aller manger avec lui, chez lui en fin de soirée est sous fond d'alcool des deux côtés il est devenu trop entreprenant et agressif, ma fille voulait repartir chez elle, il a refusé elle est rentré dans la chambre de sa fille pour dormir il la sorti par les cheveux rentré dans sa chambre et il a fermé la porte de sa chambre à clef il a voulu faire l'amour ma fille a refusée, et là il a commencé à la frapper les coups sur tout le corps ,sur la tête, partout partout, et pour finir il la viol, une fois que son affaire a était faite, il sait levé pour se rhabiller, là ma fille en a profité pour ouvrir la porte de la chambre sortir, l'enfermer dans sa propre chambre et partir dehors pour chercher du secours chez le voisinage. les pompiers sont arrivés les gendarmes en même temps la suite vous l'imaginez, c'est à dire médecin légiste "deux" une femme et un homme.des que ma fille à était admise en urgence à l’hôpital elle a exprimée le désire de ne vouloir voir personne sauf sa mère, heureusement qu'elle à fait ça, car son compagnon sait présenté au urgence et il a demandé à la voir, il sait présenté en tant qu'ami qui était présent avec le couple pendant les faits, mais le médecin a refusé de le laisser rentré et là il a donné au médecin le sac de ma fille dans lequel il a mit le sous vêtement de ma fille( son slip) et il rajoute donné lui son sac. le lendemain les gendarmes on était chez lui il l'on embarqué avec tout ce qui s'en suit investigation et tout, du côté de ma fille retour chez les gendarmes raconter les faits et porter plainte, lui en mandat de dépôt après 48 h de garde à vu.
J'arrive à ma question, pour se porter partie civile c'est maintenant ou il faut attendre la convocation pour une éventuelle confrontation? et est ce que ma fille va perdre le retour de sa petite fille qui était prévu pour juillet 2019? en clair est ce que la juge pourra refuser de rendre l'enfant tant que cette affaire n'est pas fini?
merci par avance pour votre réponse.
Une Maman très inquiète.
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
72528
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juillet 2019
222
0
Merci
Up
yasbelly
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 17 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juillet 2019
-
?????
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 17 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juillet 2019
0
Merci
Bonjour,
SVP, si quelqu'un à une réponse à mon récit qu'il me la donne, en le remerciant par avance.
Commenter la réponse de yasbelly
Dossier à la une