Location d'un appartement vide

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 5 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juin 2019
- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
25782
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2019
- 6 juin 2019 à 01:47
Bonjour,
je n'ai pas renouvelé le bail (fin octobre)de mes locataires pour l'appartement meublé qu'ils occupaient avec le préavis légal. Ceux-ci sont partis avant la fin de leur bail (août) ayant trouvé un autre logement. L'appartement a été entièrement vidé de ses meubles et refait. Il est mis en vente mais je me demande si je peux changer d'avis et le mettre en location vide si je ne le vends pas dans les 3 mois. Y-a-t-il un délai légal avant de pouvoir relouer le logement destiné à la vente ? Merci
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920
0
Merci
Bonjour,
Rien compris à votre procédure de mise en vente qui a l'air assez exotique !
Le bailleur ne renouvelle pas un bail : il se renouvelle tacitement.

Vous avez donné congé pour vendre aux locataire ou bien sont-ils partis en donnant congé eux memes ?
Selon le cas, la réponse sera différente.
ACK47
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 5 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juin 2019
-
Merci pour votre réponse. Logement meublé donc bail d'un an. Notifié aux locataires que je reprenais pour vente l'appartement à la date anniversaire du bail fin octobre. Les locataires ont décidé de chercher un autre appartement dès juillet et ils en ont trouvé un très vite et sont donc partis fin août 1apres préavis. Je l'ai mis en vente après enlèvement des meubles et refection complète en mai. J'envisage peut être de le louer vide en septembre si je peux au lieu de le vendre. Je ne connais pas la loi à ce sujet.
Merci pour votre aide.
Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
25782
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2019
4920
0
Merci
Bonjour,

la loi ne détermine pas de durée minima entre un congé pour vente et une relocation.
Si le locataire s'aperçoit que vous avez mis votre bien en vente trop cher pour décourager les acheteurs, ou si vous ne passez qu'une seule annonce, ... etc., en gros, si vous ne faites pas une recherche active à un prix raisonnable, il pourra se retourner contre vous et faire valoir ses droits, comme par exemple, obtenir en justice des dommages et intérêts.
Donc, gardez toutes vos preuves de recherches d'acquéreur.
Voir :
http://www.legavox.fr/forum/immobilier/locations/bailleurs/relouer-suite-reprise-pour-vente_25900_1.htm#.VqIhmFKoNf4

+ de nombreux liens traitant de "congés frauduleux".

Cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une