Bailleur

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 30 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2019
-
Bonjour,
Apres avoir signé un bail à durée déterminée (en résidence principale) d'un an à deux locataires (colocation) je souhaite récupérer mon logement le 01 juin 2019. N'ayant pas confirmé mon intention par lettre recommandée (comme la loi l'exige) le bail est automatiquement rétabli à trois ans.
L'un des locataires a quitté les lieux (sans me prévenir par lettre recommandée), l'autre beaucoup plus "douteux" (fragile psychiquement et donc peu fiable) m''envoie son congé fixé le 31 mai 2019 par mail, renonçant à une demande antérieure de prolongation de bail de quatre mois.
Toutefois, suite à mes relances pour établir un état des lieux et la remise des clefs, je ne parviens pas à cerner les motivations de cet homme imprévisible, désarmé par son comportement "voyou" fuyant et incohérent (plusieurs rendez-vous non honorés) !
Mes questions sont les suivantes :
Un mail constitue-t-il une pièce réelle pour me permettre de pénétrer dans le logement dés le 01 juin et ainsi d'en avoir la jouissance pleine et entière ?
Comment établir un état des lieux si le locataire ne se présente pas ?
Comment récupérer les clefs ?
Puis-je demander à l'autre colocataire de réaliser l’état des lieux en l'absence du colocataire défaillant ?
Si le logement n'est pas entièrement vidé, suis-je autorisé à demander à l'autre colocataire de procéder au déménagement ?
Remerciant par avance la communauté !
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10907
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2019
3571
1
Merci
Bonjour,

C'est un dossier très mal engagé ! Vous risquez d'être désappointé par la suite.

Un mail constitue-t-il une pièce réelle pour me permettre de pénétrer dans le logement dés le 01 juin et ainsi d'en avoir la jouissance pleine et entière ?

Certainement pas ! Tant que ce locataire ne vous a pas remis les clés, vous ne pouvez rien faire. Il est chez lui.

Cdlt.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21352 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Rochat1
Messages postés
25014
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 juin 2019
6415
1
Merci
bonjour,
s agissant d une co location, meme si le dernier locataire vous donne congé, le premier ne l a pas fait donc, est toujours locataire en titre et redevable du loyer et des charges. Vous ne pouvez donc, pas ni penetrer ni encore moins recupérer le logement sauf si vous faites un congé pour reprise 3 mois avant le terme du bail si meublé ou 6 mois avant le terme du bail si location nue.

Cordialement

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21352 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 30 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2019
0
Merci
Merci pour votre réponse qui ne me surprend pas !
Si cette personne (que je pense mal intentionnée) ne me rend pas les clefs, je dois comprendre que le bail est rétabli à trois ans. Cette personne ne paiera pas ses loyers et me voilà victime de mon étourderie !
Étourderie qui coûte cher ! J'entends, par les médias, que certains bailleurs font preuve d'une totale incurie et partant le législateur, en réponse, a considérablement encadré le secteur locatif. Toutefois bon nombre d'entre eux agissent de bonne foi, comme moi !
A 66 ans, je souhaite vivre une retraite dans un appartement que je ne peux pas occuper alors que ce jeune locataire de 38 ans, au RSA bien sur, va bénéficier de la gratuité des loyers !
Il fera tout pour s'en tirer à bon compte. Toute cette peine pour un oubli !
C'est, à mon gout, trop cher payé !
En conclusion, s'il existe des bailleurs peu scrupuleux, je constate, qu'il en va de même chez certains locataires....
Hélas le législateur les protège peut être trop....
Merci pour votre prompte réponse .
Commenter la réponse de galiko
Messages postés
25014
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 juin 2019
6415
0
Merci
Si cette personne (que je pense mal intentionnée) ne me rend pas les clefs, je dois comprendre que le bail est rétabli à trois ans.
j ai ecrit cela ??? meme si le dernier locataire vous rend les cles et part, le premier n ayant pas donné congé vous ne pouvez pas penetrer ni reprendre le logement !
Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
25755
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4906
0
Merci
bonjour,

"Apres avoir signé un bail à durée déterminée (en résidence principale) d'un an à deux locataires (colocation) "
ET
"le bail est automatiquement rétabli à trois ans."

Vous avez consenti un bail de 1 an OU de 3 ans ????
Autrement dit : bail de location respectivement meublée ou nue ?

"Comment établir un état des lieux si le locataire ne se présente pas ?
Une fois votre congé (donné en bonne et due forme) si le 1° co locataire (celui déjà parti) ne se présente pas (donc, dans 1 an ou 3), vous ferez appel à un huissier pour qu'il constate l'abandon du domicile et fasse l'EDLS à frais partagés par moitié.
C'est un bail UNIQUE de colocation ou ce sont des baux INDIVIDUELS ?

Vous pouvez également contacter l’ADIL le plus proche du lieu de la location : des juristes de l’immobilier vous conseilleront gratuitement.
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/


cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une