Remariage d'un usufruitier

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
- - Dernière réponse : condorcet
Messages postés
30219
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
- 29 mai 2019 à 16:37
Bonjour,
En cas de remariage d'un usufruitier (avec enfants) que se passe t'il lorsque l'usufruitier décède et que les nouveaux époux vivaient dans le bien laissé en usufruit ?
Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
30219
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
9864
0
Merci
que se passe t'il lorsque l'usufruitier décède
Ses droits en usufruit d'éteignent naturellement pas son décès pour revenir aux nus-propriétaires.

que les nouveaux époux vivaient dans le bien laissé en usufruit ?
Que viennent-ils faire dans ce message ?
Si vous étiez plus claire, il serait possible de comprendre.
Marianne3758
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
désolée, je voulais dire : la personne se remarie après le décès de son premier conjoint. Ils vivent dans le logement laissé en usufruit par les enfants du premier lit. Le nouveau conjoint devra t'il quitter les lieux si la personne qui a l'usufruit est décédée
condorcet
Messages postés
30219
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
9864 > Marianne3758
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
Ils vivent dans le logement laissé en usufruit par les enfants du premier lit.
Ce ne sont certainement pas les enfants du premier lit qui ont "laissé", l'usufruit au conjoint survivant. Il l'a obtenu tout à fait légalement dans la succession de son conjoint, raison pour laquelle il le perd obligatoirement à son décès.

Le nouveau conjoint devra t'il quitter les lieux si la personne qui a l'usufruit est décédée
Bien évidemment.
Ce droit recueilli dans la succession de son premier conjoint étant personnel n'est pas transmissible au second conjoint.
Il revient aux nus-propriétaires.

Néanmoins, si le défunt était propriétaire de la moitié de ce logement dépendant de la communauté il peut léguer à son conjoint l'usufruit sur cette moitié qu'il possède en pleine propriété.
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une