Chauffage collectif comment en sortir ?

Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
-
Bonjour à tous,
Récemment inscrit, j'ai fait le tour du forum et je n'ai pas trouvé de réponse à mon problème.
Nous avons acheté un local commercial, que nous avons transformé en cabinet paramédical. Vu la surface du local, nous détenons 1/5 de quote-part de la résidence.
Nous avons effectué des travaux, isolement, changement de fenêtres+nouveaux radiateurs installés par le chauffagiste de la copro, avant l'hiver. Celui-ci fut rude, non pas par les températures extérieures mais le ressenti : 19°C dans les locaux. Dans notre profession, ce n'est pas possible. Un réduit est en place la journée. Nous avons convoqué le syndic et le chauffagiste pour leur montrer que nous ne pouvions pas travailler dans ces conditions. Leur conclusion s'est arrêté à un problème de réduit alors que nous avons insisté sur le fait que nos journées commençaient souvent à 8h00 pour finir à 20heure, et que le ressenti était toujours le même.
Loin d’être convaincus, nous avons fait appel successivement à 2 plombiers indépendants qui ont constatés qu'il fallait le double de puissance de radiateurs pour notre surface. Pour info, le chauffagiste a installé la puissance à l'identique. Une expertise est en cours.
Nous nous retrouvons donc avec des factures exorbitantes de chauffage sans en avoir la chaleur...
Comment peut-on faire pour sortir du chauffage collectif, avec l'installation d'une chaudière dans notre local qui a de la place ?
Doit-on simplement de demander d'enlever le réduit et installer plus de radiateurs ?

Je vous remercie par avance pour votre aide...
Afficher la suite 

10 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920
2
Merci
Bonjour,
La température obtenue avec le chauffage collectif est insuffisante pour vos besoins.
Donc il vous faut un chauffage d'appoint individuel pour compléter.
Vous n'avez pas besoin de "sortir du chauffage collectif".

Demandez des devis à des chauffagistes "sérieux" (puisque vous doutez de celui de la copropriété).
Ensuite si votre installation nécessite de toucher aux parties communes (pompe à chaleur ? etc) vous devrez avoir une autorisation de l'AG.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21396 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de anemonedemer
1
Merci
bonjour, si vous manquez vraiment de chauffage, la PAC AIR/AIR reste valable (pas très chère à l'achat (avec installation) moins de 3000 euros et peut-être moins.

Mais bien sûr, déjà s'il y avait l'individualisation de la conso, vous pourriez la faire bien baisser, et ce serait mieux.

Le 'réduit", ce sont les copropriétaires qui le veulent pour ne pas trop consommer, donc vous aurez tout le monde contre vous. Surtout que parfois, il y a des résidents qui ouvrent les fenêtres plus que de raison.

Si vous arrivez à ajouter des radiateurs ça vous donne plus de puissance de chauffe pour une même température de l'eau qui circule (penser aux chauffages au sol : c'est un grand radiateur en quelques sortes qui fait toute la surface et la température est très basse : inférieure à 28°
Si on purge les radiateurs, il ne faut pas oublier de remettre de l'eau dans la chaudière pour remplacer le volume de l'air extrait.

Je ne sais pas ce que vous avez au sol, mais si vous avez du carrelage "ça caille", mieux vaudrait avoir un matériaux moins conducteur : revêtement PVC, plancher ;...
ça aide un peu.

Si ça se trouve le reste de la copropriété n'est pas isolée du tout, et l'isolation de votre local "profite" à l'ensemble de la copropriété, et vous n'en sentez guère les effets, même si ce n'est pas inutile. (parois moins froides).

Vous pouvez réclamer l'individualisation des consommations (normalement c'est obligatoire) ou alors, vous pouvez ajouter des radiateurs sans payer plus.

Combien payez vous de chauffage, et pour quelle surface ?
xplom
Messages postés
33147
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
551 -
bonjour Marc
vous avez lu dans mes pensées; 35° c'est idéal pour un plancher chauffant basse T°
Commenter la réponse de marc
Messages postés
185
Date d'inscription
lundi 7 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mai 2019
7
1
Merci
Bonjour,

Je trouve très bizarre sinon contradictoire que l’on impose à un local commercial, qui plus est paramédical, de subir un réduit de chauffage à cause des des lots à usage d’habitation qui sont généralement inoccupés aux heures d'activité de votre profession. Ce qui implique une surchauffe inutile de votre local pendant les heures où il n'y a pas d'activité, donc pas occupé.

Je veux bien que cela fasse suite à une décision d’assemblée générale, mais cette décision a été prise illégalement, et le syndic le savait parfaitement.

Si l’on prend les articles de la loi un par un il y a violation de plusieurs articles !

I de l’article 8 :
I. - Un règlement conventionnel de copropriété, incluant ou non l'état descriptif de division, détermine la destination des parties tant privatives que communes, ainsi que les conditions de leur jouissance ; il fixe également, sous réserve des dispositions de la présente loi, les règles relatives à l'administration des parties communes.
Le règlement de copropriété ne peut imposer aucune restriction aux droits des copropriétaires en dehors de celles qui seraient justifiées par la destination de l'immeuble, telle qu'elle est définie aux actes, par ses caractères ou sa situation.


Premier alinéa de l’article 10 :
Les copropriétaires sont tenus de participer aux charges entraînées par les services collectifs et les éléments d'équipement commun en fonction de l'utilité que ces services et éléments présentent à l'égard de chaque lot.

Avant dernier alinéa de l’article 26 :
L'assemblée générale ne peut, à quelque majorité que ce soit, imposer à un copropriétaire une modification à la destination de ses parties privatives ou aux modalités de leur jouissance, telles qu'elles résultent du règlement de copropriété.

Ce qui précède n’est que du bon sens, et si vraiment vous avez en face de vous des gens de mauvaise foi, et que ce blocage porte atteinte à votre activité je ne peux que vous conseiller de contacter un bon avocat pour régler ce problème de chauffage.

La meilleure solution, car il faut aussi penser à la période estivale génératrice de canicules, serait de vous isoler du chauffage collectif et d’installer une climatisation réversible.

Cdt.
Commenter la réponse de JPRP64
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
0
Merci
Bonjour,
Merci pour votre réponse.
Le souci c'est de payer énormément vu la surface que nous avons pour si peu... Rajouter des chauffages d'appoint sur une structure neuve, isolée, fenêtres changées, nous parait absurde (désolé...). Nous allons rajouter des frais alors que l'on trouve que nous avons déjà beaucoup et nous n'en profitons pas.
Est ce compliqué de sortir du chauffage collectif ? Enlever le réduit et rajouter des radiateurs à l'installation ne serait ce pas une solution de transition ?
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
je ne sais pas ce qu'est un "réduit" ! expliquez ...
si vous rajoutez des radiateurs à l'installation collective, c'est encore du collectif !
al00_8489
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
-
la chaudière collective est en "réduit" pendant la journée de 8heures à 16heures, c'est à dire que la chaudière fonctionne qu'à 50 ou 60% de sa capacité, d'après l'explication du chauffagiste, et nous nous retrouvons avec une eau dans les tuyaux à 35°C...
C'est juste, est ce compliqué de sortir du chauffage collectif? Ou alors est ce plus simple de demander d'enlever le "réduit" et rajouter des radiateurs (les nôtres sont sous-dimensionnés)?
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
Sortir du chauffage collectif
: je ne vois pas l'intérêt ! il vous procure déjà une base de température.
enlever le "réduit" ? 
c'est une décision d'économie qui impacte toute la copropriété, donc non vous ne pouvez pas l'enlever pour vous tout seul, proposez une résolution pour la prochaine AG.
rajouter des radiateurs ?
vous n'y couperez pas, mais il ne faut pas ajouter des radiateurs à l'installation existante puisque l'eau y sera toujours tiède ! il faut rajouter des radiateurs électriques individuels dans votre local.

j'espère que cette fois ma réponse est plus claire.
Commenter la réponse de al00_8489
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
0
Merci
Merci beaucoup... Vous avez raison, même si l'on enlève le réduit le fait de rajouter ne résoudra peut-être pas notre problème, même s'il nous manque la moitié de la puissance de radiateurs pour chauffer le local. Une expertise est en cours...
Pourquoi j'insiste pour sortir du chauffage collectif, vu le montant des charges de chauffage, ça nous reviendrait moins cher d'installer notre propre chaudière... Voilà pourquoi.
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
Ah bon ? est-ce démontré ? car pour celà vous devrez avoir une autorisation de l'AG, avec modification de la répartition des charges dans le RC, vote à l'unanimité et publication au SPF. Pas évident qu'avec tous ces frais ce soit moins cher que rajouter 3 radiateurs électriques d'appoint !
al00_8489
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
-
Si vous parlez du cout de la pose d'une chaudière et mise en fonction+projet modificatif dans le RC+... Oui ça reste moins cher. Je me répète les couts de chauffage sont exorbitants.
Le vote à unanimité m'a refroidi...
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
donc réchauffez vous !!! et mettez des radiateurs d'appoints que vous pourrez retirer si la gestion de la chaudière collective s'améliore.

Il serait utile de creuser le sujet de ce coût exorbitant : consultez le conseil syndical, et essayez de comprendre pourquoi c'est si cher ... Parfois c'est juste le contrat d'entretien qui est super cher ! donc il suffit de renégocier.
Et aussi il est possible de faire mettre des compteurs individuels de calories : vous avez peut être des "trous thermiques" (exemple = le dernier étage qui consomme tout)
ou encore l'entretien est très mal fait et il faut simplement purger l'ensemble des radiateurs ...
Commenter la réponse de al00_8489
0
Merci
bonjour, Vous auriez dû vous méfier et ne pas acheter dans un immeuble à chauffage collectif. Pour que ce soit possible d'en sortir, il faudrait que tous les copropriétaires le souhaitent aussi et que des chauffages collectifs soient installés dans chaque logement ou local commercial.

D'autre part, vous êtes au rez-de-chaussée, je suppose, donc personne ne chauffe dessous.

Le sol a-t-il été isolé aussi ?

Vous auriez la solution de faire rajouter d'autres radiateurs, ainsi vous auriez plus de chaleur, même avec une température de l'eau assez faible. Vous pouvez faire ressortir que vous êtes désavantagé en étant au rez-de-chaussée et que vous chauffez les voisins du dessous.

Autre chose : Il est devenu obligatoire d'individualiser la conso de chauffage. Il existe des systèmes pour calculer la chaleur fournie et ainsi on ne paie plus selon une fraction de la conso de l'immeuble, mais selon ce qu'on consomme. Et par ex. la nuit vous pourriez baisser le chauffage puisque le local doit être vide. Il vous faudrait faire bouger les choses dans ce sens. cherchez sur GOOGLE : "Individualisation consommation des chauffages collectifs."

Vous auriez la limite de la température de l'eau qui circule dans les radiateurs.

Et si vous réduisez suffisamment la température, vous pourriez par exemple faire installer une PAC AIR/AIR qui ferait un bon complément très souple et très économique.
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
Pourquoi pas, sauf que une PAC Air/Air nécessite l'autorisation de l'AG !
bonjour, Oui, car le compresseur est à l'extérieur et il faut voir où serait le meilleur endroit pour ne pas nuire à "l'harmonie de la façade" et aussi ne pas gêner les autres, et aussi ça nécessite de traverser le mur d'un diamètre d'environ 7 à 8 cm.

Il est certain que ce chauffage collectif est particulièrement pas bien adapté, mais on ne peut pas vraiment "en sortir" sauf que les autres copropriétaire seraient d'accord, mais là, c'est une autre histoire
Commenter la réponse de marc
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
0
Merci
Bonjour,
Pour répondre successivement :
Nous attendons la prochaine réunion impatiemment pour parler de tout ça. Une purge des radiateurs, que nous avons payé bien-sur... Je pense que la solution est de mettre à l'ordre du jour d'enlever le "réduit" et rajouter des radiateurs.
Nous regrettons effectivement ce chauffage collectif, surtout qu'à une époque ils voulaient installer des chauffages individuels et UN copropriétaire s’était opposé. Depuis ils ont dépensé des fortunes pour l'isolement de la tuyauterie posée à l'ancienne (va et vient récurrent) : une stupidité, à l'heure de la transition énergétique... Pourquoi ne pas transformer le local en logements sociaux ? je plaisante.
Le sol n'est pas isolé mais nous avons accès par la cave. L'individualisation de la conso devrait être à l'ordre du jour. Peut-on obliger le syndic à mettre en place ce système ?
Nous avons la possibilité de mettre en place un PAC dans la cour, sans déranger le voisinnage. Est ce que ça vaut le cout puisque nos dépenses énergétiques resteront trop élevées ?
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
Puisque je vous dis de consulter le conseil syndical pour qu'il étudie à fond le sujet.
Et aussi un chauffagiste pour faire des devis pour votre installation.
al00_8489
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
-
C'est une bonne solution aussi
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
et "parler de tout ça" en AG ne sert à rien. Une AG ne sert pas à parler, mais à voter... et uniquement sur des résolutions à l'ordre du jour.
Commenter la réponse de al00_8489
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 24 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mai 2019
0
Merci
On savait qu'on reprenait ces charges. On pensait que les travaux effectués (isolation, cloisonnement, radiateurs neufs, fenêtres et plancher pvc) auraient été suffisants mais comme vous dites, ce sont les voisins du dessus qui en profitent. Vu l'investissement nous sommes très déçus, on est à peu près à 5000euros de chauffage pour 208m²...
Pour le réduit, je sais que c'est pas gagné, nous comptions sur notre quote-part et peut-être 2 voisins qui nous suivent.
anemonedemer
Messages postés
14571
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
4920 -
Epluchez les contrats d'entretien : les revalorisations automatiques les font exploser
c'est une chaudière à gaz ? à fioul ? comparez les prix des fournisseurs.

et si c'est sans espoir, achetez un local indépendant vous ne serez plus tributaire que de vous-mêmes.
Commenter la réponse de al00_8489
0
Merci
bonjour, 5000 euros, mais c'est énorme.

Vous avez le détail du prix total du chauffage et de la répartition, donc vous pouvez voir combien paient les autres.

C'est chauffage à quoi ? mazout ? gaz ? Et la chaudière doit être récente puisqu'ils ont décidé de rester en chauffage collectif.

Regardez le détail de ce chauffage. N'y a-t-il pas un remboursement de crédit de chaudière ou je ne sais quoi, car c'est énorme.
Le reste de la copropriété ne doit pas être du tout isolée.

Quand je parle d'ajouter des radiateurs, ce sont des radiateurs de chauffage central bien sûr. Vous devez être dans un climat froid aussi. N'y a-t-il pas une porte d'entrée qui reste ouverte les 3/4 du temps et qui refroidit tout l'intérieur de l'immeuble ? si oui, demandez de placer une fermeture automatique. En copropriété on voit souvent du gaspillage.

Avez-vous acheté par agence ou direct à un particulier ?
Commenter la réponse de marc
0
Merci
bonjour, s'il n'y a pas le réduit la note sera encore plus lourde, ce sera pire.

Il est vrai que l'activité est justement à ce moment là, et que ça chauffe plus le soir quand la journée est terminée. C'est à l'inverse des résidents.

Et aussi, avec les économies d'énergie, la hausse incessante des combustibles, la majorité des copropriétaire fait pression pour réduire le chauffage, parfois ça devient juste un chauffage de base simplement, et les gens ajoutent un chauffage d'appoint.

Mais lorsqu'on paie 5000 euros/an pour un tel local, on n'en a pas pour son argent c'est sûr.

Il serait intéressant de savoir le nombre de logement en plus de ce local commercial qui doit être le seul, et de savoir combien ils paient chacun, et le budget total chauffage pour voir quelle proportion vous payez.

Eventuellement, allez voir le syndic pour savoir d'où vient cette somme énorme que vous payez. Et faites lui remarquer que l'isolation que vous avez faite profite à l'ensemble de l'immeuble et pas à vous seul. Vous pouvez lui dire aussi que ce serait bien que les autres isolent aussi.

Attention ne vous énervez pas, restez courtois, sinon vous ne ferez pas avancer les choses.
JPRP64
Messages postés
185
Date d'inscription
lundi 7 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mai 2019
7 -
Je ne pense pas que la courtoisie soit la solution.

Le problème c'est que les autres copropriétaires qui profitent des charges abusives de chauffage ne voudront pas que les choses changent.

Si l'on reprend le premier alinéa de l’article 10 :
Les copropriétaires sont tenus de participer aux charges entraînées par les services collectifs et les éléments d'équipement commun en fonction de l'utilité que ces services et éléments présentent à l'égard de chaque lot.

... et l'article 43 :
Toutes clauses contraires aux dispositions des articles 6 à 37, 41-1 à 42 et 46 et celles du décret prises pour leur application sont réputées non écrites. Lorsque le juge, en application de l'alinéa premier du présent article, répute non écrite une clause relative à la répartition des charges, il procède à leur nouvelle répartition.

D'après les informations de al00_8489 la clause des charges de chauffage serait contraire au dispositions du premier alinéa de l'article 10. Seul un juge peut apprécier et corriger cette erreur conformément à l'article 43 et réputer non écrite la clause incriminée.

Raisonnablement il ne fait aucun doute que si al00_8489 assigne le syndicat, il y aura décision en sa faveur, auquel cas il demandera des dommages et intérêts et une condamnation aux dépens.

Je pense qu'en présentant les faits tels qu'ils sont et de l'intention d'assigner le syndicat, la meilleure solution serait la proposition consistant à ce que l'isolation au chauffage collectif soit prise en charge par le syndicat pour permette à al00_8489 de faire installer, à ses frais et dans les règles de l'art, une climatisation réversible.

Tout cela faisant l'objet d'une ou plusieurs décisions d'AG.
Commenter la réponse de marc
Dossier à la une