Tapage nocturne police

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 12 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mai 2019
- - Dernière réponse :  Estaponk - 12 mai 2019 à 03:36
Bonjour,

J'ai déménagé depuis 1 an dans le Nord et presque tous les soirs depuis mon emménagement, un groupe de jeunes squoittent le parking gratuit du métro qui est juste en bas de chez moi. Tous les soirs ils mettent la musique à fond dans leur voiture, ils fument des joins et boivent de l'alcool. A plusieurs reprises je suis allée leur demander de baisser la musique car je n'arrivais pas à dormir (ils commencent vers 23het partent vers 3h du matin ou 2h les jours de chance), chose qu'ils finissent par faire 1h après, quand ils veulent bien le faire. Ils ont aussi déjà été agressifs verbalement avec moi, estimant que je n'avais rien à leur dire. Depuis, j'ai arrêté de descendre de mon appartement pour leur parler.
J'appelle régulièrement la police municipale qui ne vient jamais. Cette semaine encore je lai appelee et ils m'ont dit d'appeler le 17.cest donc les agents du 17 qui se déplacent depuis cette semaine pour les faire partir mais lagent du 17 que j'ai eu m'a dit que j'étais la seule à les appeler (alors que vu le volume de leur musique, c'est sûr que ça dérange toute la rue). Les groupes partent quand le 17 arrive, mais ils finissent toujours par revenir le lendemain soir.
La mairie et la police municipale sont à quelques mètres du parking où ils squoittent, donc de chez moi, et le maire est parfaitement au courant de ce qu'il se passe mais ne fait strictement rien. Étant donné que le voisinnage n'ose déjà pas leur tenir tête, je ne pense même pas leur demander un témoignage ou bien même une signature sur une éventuelle pétition en guise de preuve.
Que faire ?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Malheureusement pas grand chose !

La seule chose qu'ils risquent c'est une amende mais ça s'arrête là !

Si le 17 ne fait rien ! vous pouvez toujours cumuler des preuves, vos appels à la police et déposer plainte contre la municipalité ou la police nationale pour ne pas faire le nécessaire pour empêcher ce tapage. Encore faut -il vouloir se battre pour ça !
Commenter la réponse de Estaponk
Dossier à la une