Entretient moquette / Charge au propriétaire ou locataire

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 1 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2019
- - Dernière réponse : anemonedemer
Messages postés
14122
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mai 2019
- 4 mai 2019 à 15:24
Bonjour,
Je me remet à vos connaissances, avec ma compagne nous avons quitter un logement que nous louons par l'intermédiaire d'une agence.
Lorsque nous avons reçu le chèque de DG, il est est retiré un certain montant qui comprend le shampouinage de la moquette de la chambre qui est d'origine et qui date de plus de 15 ans.
Nous avons toujours entretenu la moquette et de plus l'état des lieux à était fait lorsque la nuit était tombé et il n'y avait pas de lumière dans la pièce pour justifié ce shampouinage .
J'aimerais savoir si cette prestation doit être payé par le locataire ou le propriétaire ?
Merci à vous.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
25250
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mai 2019
4766
0
Merci
bonjour,

si l'état de "saleté" (excusez le terme !) de cette moquette est mentionné sur votre EDLS (que vous avez signé ET dont vos exemplaires vous ont été remis en main propre immédiatement après signatures) alors qu'il ne figure pas sur votre EDLE, la retenue est possible, sur justificatif (devis ou facture) ET vétusté déduite.

Quel est votre cas ?

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Messages postés
14122
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mai 2019
4721
0
Merci
Bonjour,
extrait de la loi de 89 article 7
Le locataire est obligé :
(...)
d) De prendre à sa charge l'entretien courant du logement, des équipements mentionnés au contrat et les menues réparations ainsi que l'ensemble des réparations locatives définies par décret en Conseil d'Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon, vice de construction, cas fortuit ou force majeure. Les modalités de prise en compte de la vétusté de la chose louée sont déterminées par décret en Conseil d'Etat, après avis de la Commission nationale de concertation.

Le nettoyage en fait partie.
Mais que mentionnait l'état des lieux ? Si il est écrit : "sale" ou " à nettoyer", ils ont le droit - sinon non.
Et la retenue sur le DG doit être justifiée par un devis ou une facture que vous pouvez réclamer.
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une