Intérimaires Santé : comment résilier ?

Signaler
-
 rachid -
Bonjour,
Je suis étudiante et lors de ma licence, j'avais un travail d'intérim donc j'ai été automatiquement affiliée à la mutuelle Intérimaires Santé.
Toutefois, cela fait plus de deux ans que j'ai arrêté ce travail (et je poursuis mes études) et chaque année au printemps je reçois encore une lettre de cette mutuelle m'indiquant que je vais être prélevée automatiquement si je ne fournis pas une demande de dispense, alors je leur réponds que je ne suis PLUS intérimaire et que je souhaite que mes données soient supprimées, mais on me renvoie un courrier automatique m'indiquant que ma "demande de dispense" a bien été acceptée !!! Sur leur site, je ne trouve aucune section "Je souhaite résilier car je ne suis plus intérimaire" ou du même genre !!! Auriez-vous une idée de la façon de s'y prendre ? Je vous remercie par avance.
A voir également:

3 réponses

Bonjour.

N'étant plus salarié de l'entreprise, vous n'avez pas obligation de rester affilié à cette mutuelle.
Leur envoyer un courrier recommandé (AR) lui signifiant la résiliation de votre contrat sous un mois. Y mentionner le motif et vos demandes de résiliation antérieures restées sans effet.
Puis trente jours passés, faire systématiquement rejet des prélèvements de cette mutuelle.
Garder duplicata courrier + preuves poste.

Cdt
Je vais réessayer, j'espère que cela finira par fonctionner... Je vous remercie.
Oui, mais la forme 0est très importante, à savoir un courrier recommandé avec accusé de réception.
Suivi, après le délai d'un mois, de rejet de leurs prélèvements.
Bonne soirée.
Tout cela a déjà été fait. Pour les prélèvements, je n'ai pas besoin d'agir puisque chaque année ils me répondent en renouvelant ma soi-disant "demande" de dispense ; pourtant à chaque fois j'envoie un courrier en recommandé AR avec des justificatifs prouvant que je suis étudiante non salariée (ni en interim) et en insistant sur le fait que je les ai déjà contactés pour les prévenir. Je crois qu'à chaque fois personne ne prend le temps de lire ma lettre car à chaque fois on me renvoie la même réponse automatique de renouvellement de dispense...
maylin27
Messages postés
26060
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7 526
bonjour,
contacter la ste d interim qui etait votre employeur et qui vous a affiliée !! si votre nom est toujours dans leurs données.....
Cdt
Bonjour, avez vous réussi à résilier votre mutuelle ?
Cordialement
Bonjour, non, je suis dispensée encore plusieurs mois jusqu'à leur prochain courrier (dispense d'une durée d'un an, à renouveler à chaque fois)... Je vais effectivement essayer de contacter la boîte d'interim d'ici là pour voir si ce n'est pas à cause d'elle (un document qu'elle aurait peut-être dû envoyer...).

Pour rappel, ce n'était pas "ma" mutuelle, je n'y ai jamais souscrit. Simplement, cette mutuelle par défaut estime que je suis intérimaire donc affiliée à elle... sauf que ce n'est absolument pas le cas, je suis toujours étudiante (en formation initiale), ce job était totalement temporaire.
voici une lettre que je leur ai adressé en recommandé.

Madame, Monsieur, Je vous prie de bien vouloir m’indiquer à la suite d'un formulaire de renonciation validée temporairement par vos services concernant mes données qui figurent dans vos fichiers informatisés et manuels. Dans l’affirmative, je souhaiterais obtenir une copie, en langage clair, de l’ensemble de ces données, la suppression totale de ces informations ; - non, prenon, - adresse, - les numéros de téléphones personnelles, - numéro de sécurité sociale , - de compte bancaire, en application de l’article 15 du Règlement général sur la protection des données (RGPD).
Je vous remercie de me faire parvenir votre réponse dans les meilleurs délais et au plus tard dans un délai d’un mois à compter de la réception de ma demande (article 12.3 du RGPD). A défaut de réponse de votre part dans les délais impartis ou en cas de réponse incomplète, Je vous remercie de me faire parvenir votre réponse dans les meilleurs délais et au plus tard dans un délai d’un mois à compter de la réception de ma demande (article 12.3 du RGPD).
A défaut de réponse de votre part dans les délais impartis ou en cas de réponse incomplète, je me réserve la possibilité de saisir la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) d’une réclamation. A toutes fins utiles, vous trouverez des informations sur le site internet de la CNIL: https://www.cnil.fr/fr/professionnels-comment-repondre-une-demande-de-droit-dacces
Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.
Dossier à la une