PV de convocation ordonnance pénale

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 13 mars 2019
Dernière intervention
13 mars 2019
-
Bonjour .

suite a une altercation avec une personne de l admr chez ma maman. cette derniére à porté plainte en disant que je l'ai frappée et c est fait delivrer par un medecin peu scrupuleu une itt de 3 jours..

en fait après m avoir calomnièe ( souffrant de fibromyalgie avec dèpression je suis déclarée en invalidité catégorie 2) ctte dernière se plaignait de ma maman trop difficile a gérer et du ménage qu elle en avait marre de passer la serpillière etc.. sur ces mots je lui ai montré un peu d empathie en lui disant que je savais ce que c était car j ai travaillée 35 ans en usine et en équipe en faisant des ménages en plus tout en élevant mes 4 enfants

à ces mots cette dame que je n avais jamais vu m a ri au nez en me disant que j étais une fainéante que je simulais ma maladie et que tout le monde le savait (j ai tout de méme était expertisée par 4 médecin différents)..je lui ai demandais d ou elle tenait ces propos elle m a dit que cela venait de mes (gentilles) ex collègues...sur ces mots je lui ai jettai le carnet de liaison à la figure...

elle est partie consulter un médecin et moi j étais anéantie et j ai également consulté un médecin de garde qui m a fait un courrier pour mon medecin traitant mentionnant l etat dans lequel je me trouvé et m a delivrè une ordonnance avec des calmants . je me suis rendu a la gendarmerie et j ai expliqué ma version des faits..

me voila aujourdhui poursuivi pour contravention de classe 5 et convoquée au tribunal ou me sera notifiée une ordonnance pénale délictuelle..

comment me défendre ? Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
13707
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Dernière intervention
13 mars 2019
3300
0
Merci
Bonjour

cela ne peut pas être délictuelle, si c'est pour une contravention de 5eme classe...

cet infraction est bien puni d'une contravention de 5eme classe

si l'ordonnance ne vous convient pas
pouvez la contester dans un délai de trente jours

sachant que votre excuse de "calomnie" ne tiendra pas.
déja au sens pénal ce serait plutot une diffamation non publique
et même si elle est reconnue, cela ne justifie jamais de la violence

il sera sans doute plus simple en cas de contestation d'être assisté d'un avocat.
Commenter la réponse de sleepy00
Dossier à la une