Quel société choisir ?

- - Dernière réponse :  gitane2229 - 3 mars 2019 à 17:31
Bonjour,
Je cherche a faire mon auto entreprise pour faire du consulting ou de l'aide aux entreprises.

Quel est l'entreprise la plus avantageuse pour moi?

Comment remplir les formalités administratives ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Bonjour.

Si vous vous installez en microentreprise (précédemment appelé autoentreprise), les entrepreneurs choisissent cette formule précisément pour son extrême simplicité ;
- Cotisations sociales et taxes calculées sur les encaissements.
- Impôt sur le revenu calculé sur les encaissements, après un abattement fiscal propre à la nature du chiffre d'affaires.
- Pas de comptabilité entreprise à tenir, juste un registre des recettes ; pas besoin des services d'un comptable.
- Une déclaration fiscale 2042 c Pro annuelle.

Quelle est l'entreprise la plus avantageuse pour moi ?
Merci de préciser votre question.
Commenter la réponse de gitane2229
0
Merci
En fait je voudrais que ce soit potentiellement un complément de salaire a côté d'un poste que j'aurai a plein temps.

Ensuite avec cette micro entreprise, suis je limité par l'argent maximum que je peux gagner sur une année ?

Et si pendant une année je ne gagne rien par cette entreprise dois je faire quand même des démarches administratives ?
S'il s'agit d'une activité secondaire, ce serait une bonne formule et parfaitement adaptée.

Les infos qui suivent datent de 2018, donc susceptibles de changements mineurs.

Prestataires de services (commerciales)
1/ Plafond encaissements 70 000/année civile , avec prorata la 1è année ; Par exemple vous démarrez le 16/04, il ne faudra pas dépasser 70000 x 260 jours : 365 jours = 121 096 euros
2/ Plafond exonération TVA pour bénéficier de la "franchise en base" : jusqu'à 33 200 euros, avec une tolérance à 35 200 la première année de franchissement.
3/ Versements mensuels de vos cotisations à un organisme unique la SSI Sécurité Sociale des Indépendants.
Calculés sur vos recettes. Si recette du mois = 0 euro, faire déclaration, mais rien à payer.
4/ Taux divers
- Cotisations sociales (maladie-maternité, allocations familiales, invalidité-décès, retraite de base et complémentaire, CSG et CRDS) 22%.
- Formation professionnelle 0.2%
- Frais consulaires (chambre de commerce et d'industrie) 0.044%
Soit un total de 22.244% sur vos encaissements.

Puisque vous n'êtes pas demandeur d'emploi, vous ne pouvez bénéficier de cotisations réduites durant les 3 premières années d'activité.

Impôts sur le revenu.
2 cas de figure :
1/ Versement libératoire de l'impôt sur le revenu, aux deux conditions suivantes : a) respecter délai d'option ET b) avoir un RFR (revenu fiscal de référence) (et nombre de parts fiscales) inférieur à un plafond fiscal pour N-2 (avant dernière année) - En 2018, 26818 pour 1 part fiscale.
Donc, si vous remplissez ces 2 conditions, et que cette option vous est la plus avantageuse, le taux unique et définitif à l'impôt sur le revenu est de 1.7% sur vos encaissements.
Impôt à payer dans votre versement unique à la SSI avec taux de la globalité de 23.944%.
Case 5TB sur 2042 c Pro
2/ Lorsque vous ferez votre déclaration annuelle de vos revenus, vous mentionnerez les encaissements de l'année (imprimé 2042 c Pro)
Le fisc appliquera un abattement forfaitaire de 50% sur vos recettes. Votre base d'imposition à l'imposition sur le revenu au barème progressif se fera sur les 50% restants.
Case 5KP sur 2042 c Pro

J'espère que cet abrégé vous sera compréhensible.

Cdt
Commenter la réponse de Xav12358
Dossier à la une