Bruit aigu intermittent le soir et la nuit : déternimer sa provenance et agir

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 17 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2019
-
 Lili -
Bonjour,

j'habite dans une zone d'immeuble sur Bordeaux. Je suis moi-même dans un appartement au dernier étage. La zone comporte de nombreux travaux (rénovation du lycée juste à côté et plus loin, construction d'autres immeubles). De plus nous avons une station d'épuration à proximité. Je mentionne cette dernière car elle génère un bruit aiguë mais continu et peu intense (bien que audible). Ceci est relativement supportable bien que gênant.

Par contre depuis 1 mois environ, le soir, voire la nuit, en semaine et le week-end, un sifflement aigu beaucoup plus intense se fait entendre. Ce dernier est par intermittence. Le problème est que ce bruit non-localisé a aucune régularité. On peut passer quelques jours au calme puis ça débute le soir ou la nuit. Les répétitions peuvent être fréquentes (moins de 5 min) ou espacées (30 min ou plus). En général cela dure 2 à 3 minutes.
C'est audible fenêtre fermée et j’appréhende l'arrivée des beaux jours...
C'est une vrai nuisance pour moi car cela m'empêche de dormir et lorsque je réussi à m'assoupir, cela me réveille en pleine nuit.

J'ai fait un tour dans le quartier pour essayer de localiser l'origine, mais hormis la station d'épuration avec son bruit continu, je n'ai rien trouvé.
J'ai fait des enregistrements sur mon portable, pour m'assurer que ce bruit est bien réel et non pas lié à d'éventuels acouphènes.
J'ai même appelé le 17 par 2 fois mais fondamentalement ils n'allaient pas faire grand chose car non-localisé. Et j'avoue que les déranger pour cela me gène toujours.
Pourtant la personne que j'avais au bout du fil entendait bien ce bruit durant l'appel.

Bref, je ne sais pas comment me sortir de cette situation.
Comment déterminer la provenance de ce bruit ? Si je n'y arrive toujours pas, comment agir dans cette situation, à qui m'adresser ?
Ai-je le droit d'appeler le 17 pour ceci lorsque cela se produit ? Cela servira-t-il à quelque chose à force de réitération ?

J'avoue que je suis perdue et cela pèse fortement sur le moral et la santé.
Merci pour vos infos à venir

5 réponses

Messages postés
4943
Date d'inscription
dimanche 21 mai 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2020
1 132
Bonjour
En appartement comme en maison il est très difficile de savoir d'où viennent les bruits
Un bruit peut venir de très loin
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 17 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2019
1
Merci pour vos retours rapides et la documentation.
Les voisins que j'ai croisé confirme la nuisance sonore mais je suis la seule à agir.
La situation a empirée hier soir puisque nous avons eu droit de nouveau à cette alarme pendant plus de 4h en continue.
Du coup après que j'ai insisté et au vu de la situation, la police municipale est venue et a constaté cette nuisance. Nous sommes tombés d'accord sur le fait que cela provient du lycée. Soit c'est l'alarme du lycée lui-même, soit c'est celle de la surveillance de la zone de travaux à l'intérieur.

Concernant le lycée, j'avais déjà contacté le proviseur par mail à ce sujet, aucune réponse de sa part. Concernant l'entreprise de surveillance, les policiers l'ont appelée (n° et nom d'entreprise présent sur un grand placard d'information à l'entrée). Dans un premier temps ils ont dit qu'il s'en occupaient.

Comme 1h30 plus tard, rien n'était fait, je l'ai rappelé moi-même. Le fait que j'ai appelé la police l'a visiblement énervé et il s'est défaussé en argumentant comme quoi il ne gère pas cette zone de travaux. Je vous passe l'aspect comique et incohérent que j'ai relevé en lui précisant qu'on a eu son n° grâce à l'affichage. Il me retourne que les plaques d'informations peuvent être volées et accrochées n'importe où... Bref comme on dit, il se moque du monde.

Du coup je rappelle de nouveau la police en leur donnant l'info. Il m'informe qu'il ne pourront rien faire immédiatement et m'oriente vers la police de proximité... qui est joignable qu'en horaire de bureau.

Bizarrement, le bruit s'est arrêté dans la nuit et l'éclairage du lycée était totalement éteint, alors que d'habitude il reste allumé en permanence (autre nuisance qu'on subit depuis plus d'un an).
Du coup, je pense qu'une action a été faite, laquelle et par qui, je ne sais pas.

J'attends de voir si cela se reproduit dans les jours à venir. Si c'est le cas, j'en informerai la police de proximité et je prendrai contact avec le maire de quartier en suivant vos conseils.
Merci encore pour vos informations.
Messages postés
2410
Date d'inscription
lundi 25 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2019
871
Bonjour,

Il est très difficile de savoir d'ou vient un bruit...surtout aléatoire et intermittent.

Peut être que vous pourriez aller voir vos voisins qui doivent aussi être gênés et chercher à plusieurs d'ou vient ce bruit ? et déjà le signaler en mairie...un maire a pouvoir de réglementation sur les bruits

https://www.bruit.fr/images/stories/pdf/guide_maire_bruits_voisinage.pdf
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 20 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2019

Bonjour, depuis 5 mois environs j'entends de la fin d'après midi 16h30 à 9h00 le matin, un bruit bizarre, je pense mais ne suis pas sur, que mon voisin a une cibie. J'ai fait appel à une médiation social et jeudi, demain il vienne chez moi. Sauf que l'heure ou il viendront le bruit ne sera pas là. J'habite à côté d'une avenue à double sens pour les véhicules, alors le bruit s'entend plutôt la nuit. Cela m'empêche de dormir et stress mon chat. Mes nerfs déjà fragile n'en peuvent plus, j'ai l'impression que mon cerveau va explosé ou même j'ai peur d'un AVC. Car ce bruit n'est vraiment pas sain. Je suis sur la commune de Niort dans le 79.Si quelqu'un, à déjà eu ce genre de problème et qu'il a été résolu, merci de m'expliqué comment.
C'est plutôt très simple :
ou c'est le moteur de l'ascenseur (qui depuis la remise aux normes nous achève par un crissement suraigus qui s'ajoute au bruit constat
ou votre voisin "d'à côté" a une clim-chauffage réversible qui a une pièce électronique qui émet un crissement dans le suraigu (plus de 8000HZ)
c'est un problème de manque d'isolation phonique
je meurs comme vous, peu à peu de ces bruits, le corps et le cerveau claquent, c'est une souffrance terrible, bon courage
Dossier à la une