Garde enfant5

- - Dernière réponse : zigomar-premier
Messages postés
508
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
18 janvier 2019
- 9 janv. 2019 à 09:43
Bonjour,
mon fils de 15 ans et demi ne veut plus voir son pere. il se plaint de dénigrement, de violence verbale, de manque d attention. depuis 4 ans il est en garde alternée après 7 ans de garde un we sur 2 et la moitié des vacances. j ai quitté son papa pour harcèlement psychologique violence verbale et physique. mais j ai toujours oeuvré pour Que mon fils entretienne des relations positives avec son père. suite à une énième crise de colère de son papa mon fils n a plus voulu aller chez son père. il s en ai suivi une agression physique du papa sur l'enfant qui ne voulait pas partir avec lui. j ai déposer une plainte. je ne m oppose pas aux droits du papa mais j entends la souffrance de mon fils et je la connais. le papa à déposer plainte pour non présentation d enfant et j ai été contrainte de saisir le jaf. je m inquiète des conséquences si le juge ne donne pas gain de cause à mon fils. il a demandé à etre entendu. mais je suis bouleversé à l iddee d être replonger dans cette histoire passée par le biais d une méditation et d une expertise psy déjà vécu. il a été dit que les violences devaient être relativisée ( coup de pied dans le ventre en état de grossesse et j en passe) et pourtant je n ai jamais dénigré le papa car je pense qu' un papa c est important. mais au jour hui c est mon fils qui me dit stop et que je n aurai jamais du faire autant, que son père est fou. j ai peur car son papa est tellement convaincu qu' il est la victime qu' il est convaincant. qu' adviendra t il t il si il y a un de sur deux ? Si mon fils toujours d aller chez son père . si on demande une médiation. je suis épuisée. je ne veut plus être considérée comme le parent manquant alors que c est faux. j ai emmené mon fils chez une psy pour qu' il ait une autre interlocutrice que moi et le dégager d' un éventuel de conflit de loyauté, dont je sais qu' il n est pas dedans bref j ai peur d aller en prison.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
508
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
18 janvier 2019
74
0
Merci
Votre fils à 15 ans et sera entendu.

Concernant le JAF, il ne mène pas l’enquête, c'est à vous de présenter des preuves !!

- avez vous amener l'enfant chez le médecin? présenter des ITT éventuel ou les rapports.

- votre fils a t il porter plainte (possible pour un mineur). et ou en sont les conclusions de l’enquête ?

- votre fils ou vous, avez vous des témoins direct des agressions ? (amis de votre fils etc)

-avez vous une attestation du psychologue sur le comportement du père et les violences sur le fils ?

-la psychologue scolaire est elle informé, quelle est sa réaction et sa position?

- avez vous interroger les voisins de votre ex ainsi que la gardienne qui aurait pu entendre quelque chose?

-contacter les associations ainsi que le 119. (votre fils peut et devrait faire cette démarche)
il peut, par exemple, fuir chez eux lors de chaque wekend de garde chez le pere.

- vous avez obligation d'amener votre fils chez son pere un weekend sur deux.
Cependant, il peut tres bien refuser de se rendre chez son pere et "fuire chez un ami" ou autre solution. (mais pas chez vous).
On n'oblige pas un mineur de 15/16 ans a aller chez son pere si facilement, et si le JAF peut vous sanctionner pour cela, il ne peut RIEN contre votre fils si c'est sa décision.


Si votre ex est réellement violent alors bougez vous et ramener ces preuves. il en va de la sécurité de votre enfant.
Commenter la réponse de zigomar-premier
Dossier à la une