Mise sous tutelle

Felix83 - 5 janv. 2019 à 16:50
 Noz - 12 janv. 2019 à 16:45
Bonjour,
J'essaie d'aider une femme Malgache marié à un homme français.
Est il possible qu'un homme apres son mariage marié soit mis sous tutelle sans consulter son épouse, par ses sœurs.
Il laisse son épouse sans revenu? ne doit il pas suivant l'engagement de l'acte de mariage subvenir aux besoins de son épouse?
Malgré différentes tentatives auprès de l’assistante sociale nous n'avons pu obtenir d'aide il semblerait qu'il ait connivence avec les soeurs
merci pour vos infos

3 réponses

goyave27
Messages postés
688
Date d'inscription
mardi 25 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2019
130
5 janv. 2019 à 17:05
Bonjour,

Ce ne sont pas les sœurs de mr qui l'ont placé sous protection, c'est le juge des tutelles. C'est une procédure assez sérieuse où est demandé un certificat médical d'un médecin expert.

Qui est nommé tuteur?
3
+1
0
Bonjour
Je suis d'accord c'est un juge mais à la demande des soeurs dont l'une d'entre elles a été nommée tuteur
0
bonjour
sans doute les soeurs pensent elles que cette femme a bien magouillé pour se faire épouser!!!

ils ont quel âge, les mariés ??
1
Bonjour
Alors je peux vous dire qu'il n'y a pas eu magouille le mari a 60 ans et la femme 55 ans je ne vois pas pourquoi vous imaginez de suite une malgache qui magouille pour épouser un français c'est du rac... pur et dur
0
mais oui mais oui..; quand vous serez sur ce forum depuis aussi longtemps que nous, vous comprendrez bien des choses!!!

PS: ma famille est formée d'africains (venus LEGALEMENT) de gens de l'est et même de japonais!! alors vos accusations, vous vous les collez ou je pense
0
LA CURATÉLAIRE
Messages postés
63
Date d'inscription
samedi 5 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mars 2019
81
12 janv. 2019 à 15:49
Cher Félix,
Je vous confirme que la situation est a priori anormale.
La priorité familiale impose au juge de désigner l'épouse de la personne protégée comme représentant légal (curateur ou tuteur) de son conjoint si les règles du régime matrimonial ne suffisent pas à la protection de l'époux empêché. Le juge ne peut donc pas écarter l'épouse sauf si la situation l'exige et s'il le motive dans son jugement. Il est possible que les sœurs aient omis de mentionner l’existence de l'épouse au juge. L'épouse peut faire appel de la décision dans les 15 jours du jugement, ou saisir le juge pour un changement de tuteur. Il est important de recueillir l'opinion de l'époux s'il est en capacité de s'exprimer.
Sincères salutations
0