Injustice dérogation scolaire

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
Bonjour à tous, j'ai en 2017 fait une demande de dérogation pour mes trois enfants suite à un déménagement. La mairie de Gennevilliers avait accepté.

Cependant, faute de place dans l'école demandée, ma fille n'avait pu faire sa rentrée.

À ma grande surprise, j'ai été obligée de refaire la demande l'année suivante et on me l'a refusée. On me scolarise donc ma fille dans une école et mes deux garçons dans une autre. Je demande le regroupement de la fratrie pour ne pas perturber les enfants déjà à l'école et on me refuse cela alors que le directeur est prêt à accueillir ma fille. Il y a de la place dans l'école de mes garçons !

J'ai repris mes études l'année dernière et j'ai obtenu les diplômes me permettant d'aller plus loin cette année. J'ai passé un concours d'entrée sélectif où j'ai décroché ma place sur liste principale pour faire ma rentrée. La décision de la mairie de Gennevilliers m'empêche de continuer à étudier. Il y a un acharnement certain. Le première décision était définitive. Peuvent-ils aller à l'encontre de la première décision ? Merci à tous.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
1941
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2003
Dernière intervention
15 décembre 2018
1
Merci
La décision de la mairie de Gennevilliers m'empêche de continuer à étudier. 
: non.
Cette décision vous empêche de scolariser vos enfants dans une école qui est en-dehors de votre
secteur.
Si le maire refuse d'accepter dans ses écoles des enfants d'ailleurs, il en a tout à fait le droit.

Obtenir le droit de scolariser un enfant hors de son propre secteur est une tolérance, pas un droit.
Même s'il reste de la place.

Scolariser ses enfants dans son secteur est la règle, le scolariser en-dehors est l'exception.
Le terme pour une telle exception est d'ailleurs celui de <dérogation> qui dit bien ce qu'il veut dire.

Quel était d'ailleurs le motif du refus (même si le refus n'a pas à être motivé dans ce cas)?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14757 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de JiGéGé
Dossier à la une