Période d'essai rompue - Alternance (contrat pro)

Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
Bonjour,

Je me présente face à vous car j'ai récemment rencontré une mésaventure.
Etant en alternance (contrat pro), une entreprise m'a proposé un contrat pro sous forme de CDD (durée de ma formation). Le début du contrat correspondait au début de ma formation, c'est à dire la période de cours.

Le contrat a bel et bien été validé par mon établissement scolaire, seule ma signature manquait à l'appel.

Je débute donc les cours le Lundi "XX" , puis je tombe malheureusement malade du Mercredi au Vendredi. Mon entreprise ayant prise connaissance de mon absence, décide de mettre fin à ma période d'essai (60 jours) sans motif légitime.

Je reçois quelques jours plus tard un courrier indiquant l'absence de justificatif d'absence.
En réalité un arrêt de travail fut envoyé à mon établissement scolaire Vendredi en fin d'après-midi.
Je ne pense pas être dans les délais prescrits, mais n'ayant pas encore signé mon contrat, l'entreprise peut-elle mettre fin à la période d'essai ?

Sans contrat signé, suis-je censé être en CDI donc sans période d'essai ?

Je vous remercie.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
9073
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
12 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Vous n'avez jamais mis les pieds dans l'entreprise et jamais rien signé avec elle, vous ne risquez pas d'avoir une quelconque requalification envers leur part...

CB
YanisDF
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
Ce n'est clairement pas possible, vous répondez clairement à côté de la plaque.
Je reviens de l'inspection du travail, ils me conseillent d'aller aux prud'hommes pour licenciement abusif.
En effet j'a obtenu le contrat récemment (signé par l'entreprise et mon école) mais pas par moi même.
L'entreprise aurait du faire en sorte d'obtenir une signature dans les 48h afin de pouvoir mettre fin à la période d'essai.
Sans signature il est clairement impossible de mettre fin à la période d'essai.

hoquei44, ces arguments ne viennent pas de moi mais de l'inspection du travail. J'ignore pourquoi vous refusez d'admettre que mon entreprise est fautive..
hoquei44
Messages postés
9073
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
12 décembre 2018
-
L'inspection du travail, vu les échos que l'on a d'eux sur le forum, c'est loin d'être une référence.

Vous êtes revenu, c'est que vous avez compris mes propos. Alors reformuler-les moi pour me le montrer.

CB
hoquei44
Messages postés
9073
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
12 décembre 2018
-
Etre en tort et une chose, le faire reconnaître en est une autre ! Et cela, l'inspection du travail l'ignore totalement.

Si vous n'avez pas la moindre argumentation droite, que vous soyez dans votre droit ou non, vous n'obtiendrez jamais rien.
Un malfrat peut très bien avoir une bonne argumentation et obtenir ce qu'il veut. Si vous n'êtes pas capable de demander correctement ce que vous souhaitez, on ne le vous donnera jamais : c'est valable devant la justice mais aussi ailleurs (travail, famille, ami).

CB
YanisDF
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
J'essaye tout simplement d'avoir plusieurs avis différents.
Au niveau de l'argumentation, il suffit de remettre aux prud'hommes mon contrat daté et non signé de ma part + ma rupture de contrat. Ces seuls documents suffisent à démontrer que l'entreprise est clairement fautive.

Je ne demande strictement rien aux prud'hommes, je souhaite tout simplement avoir confirmation de l'erreur de mon employeur. En vous écoutant j'ai l'impression qu'il est strictement interdit de réclamer quoi que ce soit..
J'ai pour ma part été honnête avec mon employeur, mais celui-ci ne l'a pas été !
hoquei44
Messages postés
9073
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
12 décembre 2018
-
Dernières questions
dont je ne lirai même pas la/les réponses puisque vous ne lisez pas même les miennes (et d'ailleurs je n'ai même pas lu la dernière que vous avez adressé),

Sortez des livres et de la théorie, rentrez dans le monde réel. Si vous n'êtes pas capable de lire entre les lignes, cela ne sert à rien. Un article de loi pris au isolément, comme vous l'avez fait, cela ne sert à rien : on peut leur faire dire tout et son contraire. Votre attitude présomptueuse, d'arriver en affirmant tout savoir, alors que vous ne connaissez pas même les bases, vous a trahi.

Pourquoi êtes-vous venu ici, si vous n'acceptez pas de lire les réponses (comme quoi ma signature du premier message est toujours d’actualité pour certaine
« Poser une question, c'est bien. Lire les réponses, c'est mieux. »
??
Si vous avez la science infuse, qu'est ce que vous faite là ? Allez allez, perdez votre temps et votre argent devant un tribunal (la procédure peut durer plusieurs années : et comme vous revendiquez un contrat, vous n'aurez pas le droit d'en avoir d'autre... donc aucun revenu garantie jusqu'en 2020 minimum).

AD
Commenter la réponse de hoquei44
Dossier à la une