CDD non prolongé suite à des problèmes de dos.

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 30 novembre 2018
Dernière intervention
30 novembre 2018
-
Bonjour,
Pour vous expliquer la situation, j'avais un travail en boite de nuit de Décembre 2015 à Juillet 2017. J'ai du démissionner puisque je voulais aller vivre dans une ville où il serait plus facile pour moi de trouver une alternance pour ma formation en informatique.
En arrivant ici, pendant ma recherche d'alternance, j'ai également postulé à différents endroits au cas où je ne trouverais pas d'alternance. J'ai donc travaillé au McDo du 13 Novembre 2017 au 15 Septembre 2018, période pendant laquelle j'ai eu un accident de travail qui m'a fait beaucoup de mal au dos (c'est important pour la suite). Vu qu'ils ne voulaient pas augmenter mes heures (25h), j'ai décidé d'accepter un poste à Leclerc en mise en rayon. Cependant, la période d'essai à Leclerc, c'est en CDD que ça se passe. Du coup j'ai eu plusieurs CDD du 13 Septembre 2018 au 3 Novembre 2018.
Cependant, pendant ces CDD, mes problèmes de dos ont refait surfaces (parce que oui, soulever je ne sais pas combien de colis de 25kg+ avec des positions horrible c'est pas terrible pour le dos), ce qui a fait que j'ai du prendre presque 2 semaines d'arrêts, et ils n'ont pas voulu me prolonger, que ce soit en caisse ou sur un autre poste.
Bref, je me suis donc réinscris à Pole Emploi. Et après leur avoir donné toutes les attestations qu'il faut, ma demande d'allocation chômage a été rejettée, et voici la réponse que j'ai eu:

Votre demande de reprise de versement de l'allocation d'aide au retour à l'emploi n'a pas pu recevoir une
suite favorable.
En effet, en application du règlement général de l'assurance chômage* :
-vous ne devez pas avoir quitté volontairement votre dernier emploi salarié,
ou
-vous ne justifiez pas d'au moins 65 jours travaillés ou 455 heures travaillées depuis votre départ
volontaire au titre d'un ou plusieurs emploi(s) perdu(s) vous permettant de déposer une demande
de réexamen.
Un réexamen peut toutefois intervenir si votre départ volontaire correspond à l'une des situations de
démission légitime** prévues dans le tableau joint (annexe 1). Dans ce cas, cochez le motif de votre
démission et fournissez-nous les justificatifs demandés.


Réponse à laquelle je ne m'attendais pas du tout puisque je n'ai en aucun cas démissioné de mon dernier poste. C'est une fin de CDD. De plus, c'est un CDD non prolongé pour des raisons de santé. Il y a t-il une solution à tout cela ? Est ce que je dois y retourner pour remettre au clair la situation ? Est ce que je dois m'approcher d'un autre organisme ?

Merci d'avance,
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
9076
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Vous avez démissionné du poste en boite de nuit en juillet 2017, mais vu que vous avez travaillé 10 mois au McDo cette démission n'est plus prise en compte.
Vous n'indiquez pas le mode de rupture du contrat du McDo.

CB

Commenter la réponse de hoquei44
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 30 novembre 2018
Dernière intervention
30 novembre 2018
0
Merci
Bonjour,
J'etais en CDI au McDo et c'était une démission.

Coridialement
hoquei44
Messages postés
9076
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
Vous avez démissionné du poste de McDo au 15/09/18. Afin que cette démission ne soit plus prise en compte, il est nécessaire comme vous l'avez cité de travailler 455h. Cette durée est l'équivalent d'un temps plein durant 3 mois.
Vous n'avez eu que de courtes mission durant un peu plus d'un mois (mi septembre à début novembre). Vous n'avez pas suffisamment travailler afin de percevoir une indemnisation.

CB
Commenter la réponse de JM-Kri
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 30 novembre 2018
Dernière intervention
30 novembre 2018
0
Merci
Merci beaucoup pour votre réponse hoquei44. Je pensais juste qu'ils avaient peut être mal compris ma fin de contrat à Leclerc.

Cependant, ai-je une solution ? Je demande parce que c'est pas comme si j'ai refusé un contrat. Ils n'ont juste pas voulu m'en proposer un autre à cause de mes problèmes de santé... Je commence un peu à désespérer.
hoquei44
Messages postés
9076
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
Il faut que vous atteignez le nombre d'heure indiqué.
Si vous ne pouvez pas en raison de votre état de santé, de toute manière vous n'auriez pas eu le droit à une indemnisation. En effet pour être indemnisé, il y a un certain nombre de condition dont celle d'être apte à travailler. Si votre état de santé ne vous permet pas de travailler, il ne peut pas y avoir une indemnisation pour "recherche de travail".

Essayez de rechercher dans la restauration (qui est fort demandeur de serveurs ou autre), même si les horaires sont très contraignants dans ce milieu, la charge physique est moins traumatisante pour votre corps (il y a moins de manutention de sacs de 25kg sur des palettes).

Pour d'éventuelles aides plus directs (venant de la Sécurité Qociale par exemple), je ne pourrais pas vous aider. Mais n'hésitez pas à leur téléphoner, ils auront sûrement des propositions intéressantes à vous fournir, tant sur le plan financier (aide) que sur le plan physique (adaptation de poste, bilan de santé).

CB
Commenter la réponse de JM-Kri
Dossier à la une