Test de paternité a la demande du père

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2018
Dernière intervention
28 novembre 2018
- - Dernière réponse :  Noz - 28 nov. 2018 à 09:11
Bonjour à tous,

Je suis dévasté car en procédure juridique contre un homme que j’avais rencontré pendant la séparation de quelques semaines avec mon mari.
J’ai déposé plainte pour viol, harcèlement et violence. Il est en détention provisoire pour le moment.
J’ai été forcer à un mariage religieux avec lui tendis que jetait marier civilement avec mon mari.
Nous sommes rester 1 mois et demi ensemble avant que je ne fugue.
Je suis retourner auprès de mon mari et j’ai appris ma grossesse entre temps. Lui n’as jamais arrêter d’harceler ma famille et moi jusqu’au jour où après plusieurs mois il retrouve mon domicile et grimpe à ma fenêtre en pleine nuit afin d’essaYer de s’introduire dans ma chambre à coucher ou je me trouvais seule. J’ai déposer plainte.
La justice m’as promis que je n’aurais ni à le confronter et qu’ils protégerais mon enfant et qu’il ne saura rien de ma grossesse car je savais qu’il s’en servira pour me venger.
Le juge d’instruction m’as recu hier. Je me suis senti comme la pire des espèces sur cette terre. Je l’ai trouver très dure avec moi. Il me jugeais. Il m’as dit que il prétendais être le père de mon enfant. J’ai dit que non c’était mon mari. Avec qui je vie et avec qui nous avons préparé la venu du bébé. J’ai été manipuler par cet homme et j’arrive toujours pas à m’en remettre de tout le mal qu’il m’a fait. Le juge m’as dit qu’il demande une confrontation car selon lui ça m’aidera à guérir vu mon état psychologique très critique.
Mon avocate m’as dit que lui voudra peut être un jour demander un test de paternité.
Je suis complètement démoli par tout ça. Je suis allée déposer plainte afin qu’on me protège. A ce jour je me sent traîner dans la boue avec mon mari, mon enfant et ma dignité.
Est ce que le test peut être demander en cours de cette procédure? Je n’ai pas encore accoucher. Est ce que je peux le refuser? Comment une personne qui vous a infligé du mal peut elle être autoriser à s’approcher de vous d’une telle maniére?
Ils on vu qu’il est fou, manipulateur et dangereux. Mais selon le juge il est surtout fou amoureux de moi. Et j’ai l’impression que le juge me déteste.
Mon avocate me dit qu’il était gentil comme d’habitude. Je l’ai trouver très dure avec moi. Je ne sais plus quoi faire pour qu’il me laisse enfin j’ai envie que tout s’arrête aidez moi s’il vous plaît comment protéger mon enfant de cette humiliation
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
bonjour
un mariage religieux n'a aucune valeur, on est en France
un enfant fait pendant un mariage est réputé être du mari, mais si votre amant est sûr qu'il est de lui, la loi autorisera un test ADN
c'est SON enfant, que vous ne vouliez ou non.
quant au reste, ce sera à la justice d'apprécier son niveau de dangerosité et à éventuellement prononcer une décision d'interdiction de contact avec vous
Commenter la réponse de Noz
Dossier à la une