Interdit bancaire sur un compte joint

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 29 octobre 2018
Dernière intervention
29 octobre 2018
- 29 oct. 2018 à 00:10 - Dernière réponse :
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 29 octobre 2018
Dernière intervention
29 octobre 2018
- 29 oct. 2018 à 20:20
Bonjour,
je suis en instance de séparation avec ma femme et nous avions un compte joint sur lequel était prélevé un crédit immobilier. Le compte joint servant à Madame pour se faire des virements sur son compte personnel et émettre des chèques. J’ai alerté ma banque (banque populaire)afin qu’elle mette fin à ces agissements. La banque n’a rien pu faire en me disant qu’il fallait aussi l’autorisation de Madame.
Six mois après ma demande, 10000 euros sont partis sur le compte perso de Madame, je suis interdit bancaire car elle a émis des chèques sans provision et puis j’ai pris 1000 euros d’agios.
Selon vous est ce bien normal ? N’y avait il pas moyen d’eviter cela ? D’après le mediateur des banques c’est tout à fait normal et la banque a correctement agit.
Je suis vraiment dépité et je ne sais plus vers qui me tourner pour obtenir réparation du préjudice subi.
Merci d’avance pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour

Pourquoi ne pas avoir demandé une désolidarisation à la banque (avant ces problèmes) ou, comme madame, faire des virements de ce compte joint à votre compte perso?

S'il y a des chèques impayés sur un compte joint, il est normal que tous les cotitulaires soient interdits bancaires sauf, si à l'ouverture du compte, vous aviez désigné l'un des cotitulaires comme seul responsable en cas d'interdit bancaire.

Vous ne pouvez pas obtenir réparation de préjudice d'autant que c'est toujours votre femme.

Quand madame (ou vous même) aurait régularisé les chèques et les agios bancaires, que votre compte sera revenu en positif, demandez une désolidarisation de ce compte.

Cdt

Merci Eve 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14041 internautes ce mois-ci

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 29 octobre 2018
Dernière intervention
29 octobre 2018
- 29 oct. 2018 à 20:20
Bonjour et tout d’abord merci de votre intervention.
En fait, ne connaissant pas les termes à employer je n’ai pas parlé de désolidarisation mais j’ai demandé à plusieurs reprises à mon conseiller de mettre fin aux agissements de ma femme et ça 5 mois avant l’interdiction bancaire.
On m’a répondu que dès lors qu’un prêt était adossé au compte il était impossible de faire quoi que ce soit sans l’accord de Madame.
Je ne me suis pas fait de virement car j’etais soucieux que les mensualités et les différents prélèvements soient honorés.
Bien cordialement
Édouard
Commenter la réponse de Eve
Dossier à la une