Employeur propose de faire un abandon de poste [Résolu]

Signaler
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018
-
Messages postés
28865
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 juin 2020
-
Bonjour, ma mère doit changer de région fin novembre et elle a demandé à son employeur une rupture conventionnelle. Elle a été refusée mais on lui a proposé de ne plus se présenter à son travail afin d’être licenciée pour abandon de poste. Il lui a été certifié que tout serait réglé début décembre pour qu’elle puisse avoir ses indemnités et toucher le chômage. Mais je doute fort que ce soit une bonne idée car comment être sûre que les procédures ne prendront pas plus de temps ou que son employeur ne fasse pas trainer les choses volontairement?

2 réponses

Messages postés
33486
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juin 2020
6 583
bjr
Il lui a été certifié que tout serait réglé début décembre pour qu’elle puisse avoir ses indemnités et toucher le chômage
vous avez raison de douter car l'employeur peut faire trainer les choses et ne jamais la licencier
regarder sur ce site le nombre de personnes à qui on a fait cette promesse et qui attendent des mois voir des années sans rien
pourquoi votre mère change de région ?
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018

La vie qu’elle a en région parisienne ne lui plait plus donc elle préfère partir pour se rapprocher de ma soeur
Messages postés
33486
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juin 2020
6 583
ok donc ça ne rentre pas dans le cadre d'un départ pour mariage, pacs, etc.
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018

Non malheureusement :/
Messages postés
28865
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 juin 2020
2 386
Bonjour,

Ton analyse est bonne. L'abandon de poste est toujours une situation risquée. Cela ne va dépendre que de la bonne foi, ou pas, de l'employeur. Et il n'y a aucune manière de sécuriser cette procédure, puisque personne n'ira formaliser cela.

Cdlt

Messages postés
28865
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 juin 2020
2 386 >
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018

C'est la solution naturelle quand un salarié souhaite quitter son poste. Pourquoi n'est elle pas privilégiée ? parce que la démission n'ouvre pas droit au chômage.
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018

Son employeur refuse la rupture conventionnelle car comme elle dans l’entreprise depuis longtemps il aura beaucoup d’indemnités à payer. Elle n’aura pas le droit au chômage même en attendant quelques mois si elle ne retrouve pas de travail?
Messages postés
28865
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 juin 2020
2 386 >
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018

La position de l'employeur est compréhensible, il n'a rien demandé et avec la rupture conventionnelle il devrait verser une indemnité au salarié qui souhaite partir.

La démission ordinaire n'ouvre pas droit au chômage. Il existe une procédure d'exception, si votre état de chômage se prolonge contre votre volonté, votre situation peut être examinée par l'Instance Paritaire Régionale (IPR) au plus tôt 121 jours après la date de votre démission (soit 4 mois).

L'instance paritaire régionale examine deux choses :
  • si vous remplissez les conditions d'attribution ouvrant droit à l'allocation de retour à l'emploi (ARE), outre les cas de privation involontaire d'emploi ;
  • et si vous avez effectué des démarches actives pour rechercher un emploi ou effectuer une formation, ou repris un emploi de courte durée.
Messages postés
33486
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juin 2020
6 583
si au bout de 4 mois si elle est effectivement en recherche (preuves à l'appui) sa situation sera reexaminée
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 6 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2018

D’accord. Merci pour votre réponse
Dossier à la une