Date fin de bail et date état des lieux de sortie

gedem - 2 oct. 2018 à 15:02 - Dernière réponse :  gedem
- 25 oct. 2018 à 19:02
Bonjour,

Je viens vous présenter la situation qui est mienne. Le bail de l'appartement que je louais prenait fin au 23 juillet (date de l'AR du préavis de bail), j'ai quitté le logement le 20 juillet et ma propriétaire a fixé arbitrairement la date du 26 juillet pour l'état des lieux de sortie. Déménageant à 1000 km, une amie s'est chargée de faire l'état des lieux de sortie, ma propriétaire ne voulant rien entendre quant à la date puisque cette dernière voulait enchaîner état des lieux de sortie et état des lieux d'entrée du nouveau locataire.
Quelle date s'applique dès lors pour le remboursement au prorata du loyer de juillet ?
Je précise que cette propriétaire dit "tout mois entamé est dû". Je souhaite lui rappeler la loi et les articles afférents pour bien argumenter mon courrier et veux en conséquence être la plus précise possible dans ma demande.

Je vous remercie vivement par avance pour votre éclairage.
Bien cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

25 réponses

Meilleure réponse
GKLONE
Messages postés
1410
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 2 oct. 2018 à 15:21
2
Merci
Bonjour
1/ votre préavis n'a commencé que le jour où votre propriétaire a REÇU le courrier, pas le jour où vous l'avez envoyé
2/ l'article 15 de la loi de 1989 dit 'Pendant le délai de préavis, le locataire n'est redevable du loyer et des charges que pour le temps où il a occupé réellement les lieux si le congé a été notifié par le bailleur. Il est redevable du loyer et des charges concernant tout le délai de préavis si c'est lui qui a notifié le congé, sauf si le logement se trouve occupé avant la fin du préavis par un autre locataire en accord avec le bailleur.'

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000509310&dateTexte=20090327

Merci GKLONE 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13984 internautes ce mois-ci

J'ai indiqué dans un courrier en lettre recommandé l'article 15 et cité ledit passage tel que vous me l'aviez indiqué, rien n'y fait. De quels moyens je dispose désormais puisqu'elle ne réagit pas ?
Je compte lui envoyer par courrier en recommandé une mise en demeure mais je doute d'une quelconque réaction d'où la nécessité de connaître les voies de recours.

Je vous remercie pour votre réponse.
djivi38
Messages postés
21598
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
> gedem - 25 oct. 2018 à 18:47
La commission départementale de conciliation, et si échec le tribunal d'instance.

cdt.
gedem > djivi38
Messages postés
21598
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 19:02
Merci à vous pour ces informations.
Cdt.
Commenter la réponse de GKLONE
1
Merci
En effet, j'entends bien le fait que mon propriétaire a reçu mon courrier signalant la fin du bail le 23 juillet. Date de sa signature de l'AR (courrier présenté le 20 chez ma propriétaire vraisemblablement absente et distribué le 23).
J'ai occupé les lieux jusqu'au 20 juillet mais suis redevable jusqu'au 23 juillet pour cause de date de réception de mon préavis si je m'en tiens à la loi.

D'après votre réponse, cela signifie que je peux demander le remboursement au prorata du 23 au 31 juillet de mon loyer, est-ce bien exact ? La date de l'EDL sortie fixée unilatéralement sans possibilité de discussion par ma propriétaire n'intervient donc pas pour le paiement du loyer alors même que les clés lui ont été remises par mon amie présente pour l'EDL ?

Merci par avance pour vos précisions.
GKLONE
Messages postés
1410
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 2 oct. 2018 à 15:40
Vous ne deviez pas accepter de reporter la date de l'EDLS. Votre bail se terminait le 23, il fallait exiger un EDLS le 23. Maintenant puisque vous ne vous êtes pas opposé à l'EDLS le 26, vous devrez payer jusqu'au 26.
Commenter la réponse de gedem
1
Merci
Merci pour votre réponse. Ma propriétaire ne m'a laissé aucun choix. J'ai insisté pour une date d'EDL avant le 26 mais je me suis heurtée à un mur. Je déménageais à 1000 km et rien n'y a fait. Elle m'a dit : "cela sera le 26 et point !" Elle m'a déclaré être en vacances.

En revanche, vous me confirmez bien que "tout mois entamé est dû" est non conforme à la loi et qu'il convient qu'elle me rembourse au prorata les qq jours où le logement n'était plus occupé par moi ?

Bien cordialement.
GKLONE
Messages postés
1410
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 2 oct. 2018 à 15:56
1/ il fallait mandater un huissier le 23 à frais partagés

https://www.litige.fr/articles/etat-des-lieux-huissier-constat-obligations-locataire-proprietaire

2/ je n'ai jamais dit que tout mois commencé est dû, mais que vous devrez payer jusqu'à l'EDL et la remise des clés
Commenter la réponse de gedem
1
Merci
Merci pour votre réponse. Je ne savais pas pour l'huissier, je saurai à l'avenir désormais.
Pour ce qui est du "tout mois commencé est dû", c'est ce que ma propriétaire me serine. Je vous demandais donc bien confirmation que cela est illégal et qu'elle est dans l'obligation de me rembourser au prorata du 26 au 31 juillet, puisque je suis redevable jusqu'au 26 (EDL sortie). Je lui ai déjà notifié à l'oral mais elle s'obstine. Je souhaite donc lui envoyer un courrier en recommandé lui notifiant la loi.
Bien cordialement.
GKLONE
Messages postés
1410
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 2 oct. 2018 à 16:21
Je ne savais pas pour l'huissier, je saurai à l'avenir désormais.
A ne faire qu'à bon escient vu les tarifs

elle est dans l'obligation de me rembourser au prorata du 26 au 31 juillet, puisque je suis redevable jusqu'au 26 (EDL sortie)
Oui

Je souhaite donc lui envoyer un courrier en recommandé lui notifiant la loi.
Faites
Commenter la réponse de gedem
1
Merci
Merci pour vos réponses précises. Je veille à lui faire parvenir ledit courrier.
Bien cordialement.
Commenter la réponse de gedem
0
Merci
Bonjour,

Je me permets de relancer la discussion car malgré la réception d'un courrier envoyé en recommandé et stipulant la loi, ma propriétaire ne réagit pas. Je compte donc lui envoyer une mise en demeure pour le remboursement au prorata du dernier mois de loyer. Si à nouveau, elle ne réagit, quels moyens s'offrent à moi ?
Je vous remercie vivement par avance pour votre réponse.
djivi38
Messages postés
21598
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 09:59
bonjour,

"Le bail de l'appartement que je louais prenait fin au 23 juillet (date de l'AR du préavis de bail)"

Un préavis locatif démarre à la réception par le bailleur de la notification du congé : ici, à la réception de votre courrier R+AR = 23 juillet.
=> SI préavis de 1 mois --> fin du préavis le 23 août
=> SI préavis de 3 mois --> fin du préavis le 23 octobre.

Il faudrait que vous ayez la preuve (= copie du nouveau bail) de la date de l'ENTRÉE DANS LES LIEUX du nouveau locataire : en effet, c'est cette date-là qui compte, pas la date de signature du bail (laquelle est, d'après les dires du bailleur, le 26 juillet... ).
SI le bail du nouveau locataire mentionne une date d'effet au 1° août, vous devez payer loyer & charges jusqu'au 31 juillet... ce qui pourrait expliquer la non réponse de votre bailleur et votre combat contre des moulins à vent....

cdt.
gedem > djivi38
Messages postés
21598
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 12:22
J'ai bien reçu votre réponse et y ai répondu. Voici ma réponse
L'état des lieux de sortie de l'appartement que je louais a eu lieu le 26 juillet. Je souhaite donc le remboursement au prorata du 26 au 31 juillet. La propriétaire a fixé la date du 26 juillet de manière unilatérale pour enchaîner état de lieux de sortie (le mien) et état des lieux d'entrée (nouveau locataire) dans la foulée puisque c'est ainsi qu'elle a justifié le choix de la date du 26 (Madame étant en vacances à la date du 23 juillet, date de fin du préavis).
Je lui ai signifié oralement puis récemment par courrier le fait que son idée de "tout mois commencé est dû" n'est pas conforme à la loi. Quels moyens s'offrent à moi pour lui faire comprendre la chose ?
Je vous remercie par avance pour votre réponse.
maylin27
Messages postés
23558
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 10:07
bonjour,
courrier présenté le 20 chez ma propriétaire vraisemblablement absente et distribué le 23
de quel mois ???? Préavis normal ou reduit (motif et justif joints au courrier)

A vous lire
Commenter la réponse de gedem
0
Merci
L'état des lieux de sortie de l'appartement que je louais a eu lieu le 26 juillet. Je souhaite donc le remboursement au prorata du 26 au 31 juillet. La propriétaire a fixé la date du 26 juillet de manière unilatérale pour enchaîner état de lieux de sortie (le mien) et état des lieux d'entrée (nouveau locataire) dans la foulée puisque c'est ainsi qu'elle a justifié le choix de la date du 26 (Madame étant en vacances à la date du 23 juillet, date de fin du préavis).
Je lui ai signifié oralement puis récemment par courrier le fait que son idée de "tout mois commencé est dû" n'est pas conforme à la loi. Quels moyens s'offrent à moi pour lui faire comprendre la chose ?
Je vous remercie par avance pour votre réponse.
gedem > maylin27
Messages postés
23558
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 11:47
A quoi faites-vous allusion ? Je ne comprends pas votre réponse.
maylin27
Messages postés
23558
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 11:55
A quoi faites-vous allusion ? Je ne comprends pas votre réponse
chercher le message 11 et repondez !
gedem > maylin27
Messages postés
23558
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 11:59
Le souci est que je ne sais pas quel est le message 11, je n'ai aucune numérotation des messages. J'ai exposé la situation au fil de mes messages. Ma propriétaire refuse de me rembourser au prorata les qq jours après l'état des lieux de sortie, à savoir du 26 au 31 juillet. Tout a été fait dans les règles de mon côté : préavis de 3 mois envoyé avec accusé de réception, état des lieux de sortie (conforme à l'état des lieux d'entrée) fait en date du 26 juillet (date imposée par ma propriétaire, après la fin du bail (en date du 23 juillet))…
Je ne saurais être plus claire...
maylin27
Messages postés
23558
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 12:10
Commenter la réponse de maylin27 - 11
maylin27 - 25 oct. 2018 à 10:07
bonjour,
courrier présenté le 20 chez ma propriétaire vraisemblablement absente et distribué le 23
de quel mois ???? Préavis normal ou reduit (motif et justif joints au courrier)

A vous lire
Ma question ne porte pas sur ce sujet. L'état des lieux a eu lieu le 26 juillet. Je souhaite juste faire comprendre à ma propriétaire que "ton mois commencé est dû" n'est pas légal et qu'elle doit me rembourser les jours non occupés de son appartement suite à l'EDL de sortie.
Le préavis a été envoyé en avril, reçu le 23 avril par ma propriétaire, soit 3 mois avant mon départ de l'appartement.
Cdt
Commenter la réponse de gedem
0
Merci
C'est précisément ce que j'ai fait. Je lui ai indiqué l'article et cité le passage tel que vous me l'aviez précédemment indiqué, rien n'y fait. De quels moyens je dispose désormais puisqu'elle ne réagit pas ? Voilà l'objet de ma question. Je compte lui envoyer par courrier en recommandé une mise en demeure mais je donne d'une quelconque réaction d'où la nécessité de connaître les voies de recours.

Je vous remercie pour votre réponse.
djivi38
Messages postés
21598
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 25 oct. 2018 à 12:19
avez-vous lu mon post n° 10 du 25 oct. 2018 à 09:59 ???

bonjour,

"Le bail de l'appartement que je louais prenait fin au 23 juillet (date de l'AR du préavis de bail)"

Un préavis locatif démarre à la réception par le bailleur de la notification du congé : ici, à la réception de votre courrier R+AR = 23 juillet.
=> SI préavis de 1 mois --> fin du préavis le 23 août
=> SI préavis de 3 mois --> fin du préavis le 23 octobre.

Il faudrait que vous ayez la preuve (= copie du nouveau bail) de la date de l'ENTRÉE DANS LES LIEUX du nouveau locataire : en effet, c'est cette date-là qui compte, pas la date de signature du bail (laquelle est, d'après les dires du bailleur, le 26 juillet... ).
SI le bail du nouveau locataire mentionne une date d'effet au 1° août, vous devez payer loyer & charges jusqu'au 31 juillet... ce qui pourrait expliquer la non réponse de votre bailleur et votre combat contre des moulins à vent....

cdt.
Commenter la réponse de gedem
Dossier à la une