Convocation Medecin Conseil

- - Dernière réponse : Benlamalice
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2018
Dernière intervention
29 décembre 2018
- 29 déc. 2018 à 13:49
Bonjour,
Victime d'un burn out, en arrêt depuis 9 mois, 54 ans, je viens d'être convoqué pour la 3ème fois par le médecin conseil. Interrogatoire policier, arrêt validé grâce au bon suivi thérapeutique. Prochaine convocation prévue en septembre !
Est ce normal d'être autant contrôlé en 9 mois ? A chaque fois je suis très hypertendu et il me faut plusieurs jours pour retrouver mon calme...
Pourquoi une prochaine convocation en septembre à 1 an d'arrêt ?
Les médecins estiment que je ne peux pas reprendre même à mi-temps thérapeutique.
Merci pour vos commentaires
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10419
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Dernière intervention
21 décembre 2018
4220
2
Merci
Bonjour,

Je pense qu'il faudrait poser la question au médecin conseil concerné qui devrait être en mesure de répondre à votre question !

Cdlt.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 20427 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Rochat1
0
Merci
Bonjour,
Votre arrêt de travail entre t' il dans le cadre d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle ?
Le médecin conseil est il en contact avec votre médecin du travail ?
Si vous ne fraudez pas ou n'abusez pas, vous n'avez rien à craindre du médecin conseil qui ne fait que son metier et cherche probablement à pérenniser votre contrat de travail.
Bonne journée.
Benlamalice
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2018
Dernière intervention
29 décembre 2018
-
Perso le psychiatre conseil que j'ai eu m'a clairement dit "toute façon pour les personnes comme vous ben c'est la démission la meilleure solution"... Super quand on a deux enfants à charge et que l'on a rien à se reprocher sauf d'être trop bonne trop conne !!! Il faut s'en méfier comme de la peste des médecins conseil.
Commenter la réponse de Xler42
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2018
Dernière intervention
29 décembre 2018
0
Merci
Bonjour, je suis dans la même situation mais j'ai 38 ans. Burn out depuis janvier, sous médocs, suivi psy, groupe de parole.... et la longue maladie m'a été refusée car mon affection n'en justifie pas le bénéfice.... LAMENTABLE nous ne sommes que de la merde pour nos employeurs et ils peuvent nous traiter comme telle à ce que je remarque. Bref moi j'arrive à la fin de mes droits à congés maladie ordinaires, ma psy doit me faire un courrier pour appuyer une nouvelle demande à ma hiérarchie et j’attends depuis le 7/12 !!!! elle n'a pas le temps. Bref j'enrage, je ne dors plus , je ne sais plus quoi faire et ils nous poussent encore plus à bout que nous le sommes déjà.
J'ai été convoquée une seule fois chez le psychiatre expert qui m'a clairement poussé à démissionner... Il faut s'en méfier comme de la peste de ceux là. Je suis toujours inapte à reprendre mon poste mais peut être apte à faire autre chose qui me convient mieux mais je n'ai pas de solution actuellement. On me suggère une disponibilité pour raison de santé mais avec ça je ne sais pas si je peux ne serait ce que passer un entretien d'embauche donc... bloquée.

Bon courage en tous les cas
Commenter la réponse de Benlamalice
Dossier à la une