Copropriétaire majoritaire et syndic bénévole...

sceptique64 - 7 mai 2018 à 19:34 - Dernière réponse : Poisson92100 23625 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 18 mai 2018 Dernière intervention
- 8 mai 2018 à 10:31
Bonjour,
Je suis dans une copro de 3 logements et je possède un lot de 307 millièmes. J'ai un jeune voisin de 25 ans qui possède le second lot qui fait 192 millièmes. Et j'ai un copropriétaire qui possède 501 millièmes qui a 65 ans et qui sait tout, a tout vu, a tout vécu, etc... Lors de l'acquisition de mon logement en 2012, ce copropriétaire majoritaire souhaitait que l'on fasse des travaux de ravalements des façades en nous arrangeant entre nous et donc sans intervention d'un syndic et sans traces écrites tel que cela doit se faire en temps normal. J'ai donc refusé ses méthodes en invoquant le mode de fonctionnement normal de toute copro qui se respecte. Suite à des prises de renseignements auprès de l'Adil, j'ai découvert qu'il nous fallait une assurance spéciale qui couvre les parties communes ( toiture, murs porteurs, etc...) sous validation exclusive d'un syndic désigné par l'ensemble des copropriétaires. Ce fameux voisin majoritaire m'a ouvertement menti en tentant de me faire croire qu'il était déjà assuré puisqu'il possède tout le grenier... je me suis permis de contacter son assureur qui m'a certifié le contraire en me disant qu'il avait eu un devis à cet effet!!! Forcément, vu qu'il a la moitié des tantièmes... c'est à lui que revient la plus grosse part de la note!! Bref... En apprenant cela, je lui en ai touché un mot... et suite à un appel téléphonique pour le moins menaçant, il a fallu passer par un conciliateur afin de l'obliger (par la méthode douce) à ce qu'il y ait un fonctionnement normal tel qu'il est précisé dans le règlement de copropriété. Malheureusement pour moi... j'étais désireux que l'on soit géré par un syndic professionnel externe... Mon jeune voisin de 25 ans ne souhaitant pas payer un syndic pro, a voté en faveur de notre voisin copropriétaire majoritaire... Depuis qu'il est syndic, il n'y a pas eu de compte bancaire séparé d'ouvert... il n'y a aucun appel de fond en vu de futurs travaux d'entretien... l'assurance de la copro est la même compagnie où est client ce voisin majoritaire qui règle l’assurance avec son compte bancaire personnel... Avec justificatif à l'appui ( un minimum quand même!!!!), nous lui remboursons notre part en fonction de nos tantièmes ( mais cela n'est pas normal pour moi! ). Il fut un temps où j'ai bataillé avec lui pour avoir gain de cause pour aménager ma cour (en collaboration avec le jeune voisin qui a sa cour contre la mienne ) avec un système de lames de bois pour faire office de brise-vue! Je n'avais aucune intimité dans ma cour! Afin de me bloquer, il invoquait un classement aux bâtiments de France... J'ai réussi à avoir l'accord pour cet aménagement en lui prouvant par A+B qu'un aménagement de cour n'avait rien à voir avec le bâtiment en lui même! Evidemment, il était vexé comme un poux puisqu'il n'avait pas eu le dernier mot...
Autre fait... Sans notre autorisation, il a installé un vélux afin d'avoir un apport supplémentaire de lumière dans son grenier... Sauf qu'il n'a jamais effectué de déclaration de travaux en mairie pour avoir l'autorisation d'effectuer cette création d'ouverture...
Bref, il a tout vu, tout vécu, il invente des règles qui n'existent pas afin de m'empêcher moi ainsi que le jeune voisin de faire certaine chose ( exemple de l’aménagement de ma cour ), les assemblées générales sont souvent déclenchées juste par un appel téléphonique quelques jours avant... du coup, c'est souvent la surprise et pas vraiment moyen de se préparer correctement... aucune feuille de présence à signer... A la bonne franquette si je peux dire ( ironique ).

Il a été désigné syndic le 16 mars 2015 et depuis le 16 mars dernier ( soit au bout de 3 ans ) il n'y a personne aux manettes...

Depuis peu, j'ai pensé à faire le mort lors de ces convocations bidons... J'ai pensé à me payer les services d'un syndic professionnel afin qu'il me représente face aux autres... Comme ça, dés qu'il y a un truc irrégulier, il bloque tout pour moi... Qu'en pensez-vous?

Pouvez-vous me donner des pistes afin d'obliger tout le monde à respecter le règlement de copropriété? Je suis de bonne foi et je refuse de partir de chez moi sous prétexte qu'il y a un type qui se prend pour Dieu tout puissant.

J'ai acheté en copropriété en pleine connaissance du règlement de copro... C'est clair et net, donc j'ai sauté le pas en faisant l'achat... Mais c'est l'anarchie depuis le début.

PS : il faut savoir que le jeune voisin de 25ans est facilement influençable et si il peut éviter les prises de têtes, il les évite... De part son manque de fiabilité, je ne compte donc pas spécialement sur lui pour se liguer contre le voisin majoritaire...

Cordialement
un copropriétaire qui en a plein le c.....
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

rambouillet41 2713 Messages postés mercredi 27 janvier 2016Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 7 mai 2018 à 19:44
0
Utile
Bonjour,

Depuis le 15 mars 2018, vous etes sans syndic.... il faut donc revoir cela.

Quant à ce copro qui a 501 millièmes /1000, n'est pas majoritaire !!! certes il paie 501/1000 des charges, mais en AG, il ne dispose que de 499/998 voix, donc pas la majorité (article 22).

Si les AGs ne sont pas convoquées dans les règles, d'une part si vous etes opposant ou défaillant, vous pouvez ne rien payer, mais d'autre part vous pourriez saisir un juge pour faire annuler toute l'AG (mais est ce la bonne solution ?.. je ne pense pas...)

J'ai pensé à me payer les services d'un syndic professionnel afin qu'il me représente face aux autres... Comme ça, dés qu'il y a un truc irrégulier, il bloque tout pour moi... Qu'en pensez-vous? 

Vous pouvez fait tout à fait vous faire représenter en AG par un tiers (peu importe qu'il soit syndic pro, avocat, notaire, pompier, ou ministre...). Mais il ne peut pas bloquer plus que vous ne pourriez le faire ...

Dans votre cas, il n'y a qu'une solution, vous entendre, mettre les points sur les i, mais tout cela en douceur... pas facile...
Merci rambouillet41 pour votre réponse.

Le soucis est que j'ai déjà tenté la manière douce... Du haut de ses 65ans, il a été fortement vexé de la convocation chez le médiateur ( convocation par lettre avec une marianne comme logo )... Il a été fortement vexé d'avoir l'obligation de prendre une assurance de copro pour les parties communes... Lui prouver par A+B qu'il ne racontait que des bêtises par rapport aux bâtiments de France n'a pas arrangé les choses... J'ai 35 ans et à ses yeux, je ne suis qu'un petit C.O.N... Sauf qu'il n'a pas compris que je voudrais simplement vivre dans une copro où le règlement de copropriété ainsi que le fonctionnement d'un syndic soit respecté.
Lui il se prend pour le costaud de la cour de récréation et il pratique l'intimidation dés que les choses ne lui vont pas...
Je suis un artisan commerçant, jeune père de famille et responsable. Je ne vais quand même pas bomber le torse et lui faire le mec qui est à 2 doigts de lui casser la gueule!
Poisson92100 23625 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 18 mai 2018 Dernière intervention - 8 mai 2018 à 10:31
votre vieux majoritaire est peut etre vexé mais il est plus que nuisible pour votre copro et vous porte préjudice- accordez vous avec le troisième
Commenter la réponse de rambouillet41
anemonedemer 4095 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 7 mai 2018 à 21:30
0
Utile
Bonjour,
Ce qui vous attend à plus ou moins courte échéance c'est un administrateur judiciaire... et là il na va plus bomber le torse et ça va coûter un peu plus cher !
En attendant, faites vous assister par une association de copropriétaires, ils ont des juristes compétents et des bénévoles très spécialisés.
Bonsoir Anemonedemer,
Je vous remercie pour votre réponse! J'ai tapé " association de copropriétaire 64 " sur Google et je viens de trouver une association appelée UNPI qui est à un peu moins d'une heure de route de chez moi.
Je vais attendre que les jours fériés passent puis je les contacterais pour prendre RDV avec eux.
Je pense mettre le paquet pour stopper cette situation qui devient franchement insupportable!
Commenter la réponse de anemonedemer
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une