Litige automobile distribution

Messages postés
21
Date d'inscription
samedi 5 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2019
- - Dernière réponse : tiffin
Messages postés
1039
Date d'inscription
mardi 6 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 septembre 2019
- 3 sept. 2019 à 14:58
Bonjour ,

J'ai vendu un véhicule le 20/03/2018 Opel Corsa à 3 800 euros de 2007 à 123 150 Km , véhicule essayé par l'acheteur. Aucun problème lors de la vente. ( Contrôle technique conforme , facture de vidange ).
Le lendemain , l'acheteur me rappelle me demandant de reprendre le véhicule car la chaîne de distribution va cassé.
Il a parcouru plus de 100 km avec entre temps.
Les frais de réparation sont de 1500 euros.

Je refuse , et reçoit quelques jours plus tard une lettre de mise en demeure.
Je répond à cette lettre et refuse de reprendre le véhicule.

Je reçoit ce jour 05 mai un courrier d'expertise pour le 30/05/2018.
Le véhicule vendu avec les factures, le contrôle technique et sans problème lors de la vente ( essayé par l'acheteur)
Le véhicule aurait un problème de chaine de distribution.
Cela serait apparu le 21/03/2018 après avoir parcouru plus de 150km.
Pour ma part je n'avait pas de problème avec le véhicule lors de la vente et même avant , aucun voyant , aucun bruit , aucun défaut apparent , le véhicule fonctionné correctement.

Selon vous , on me demande de reprendre le véhicule , dois-je le faire ? ou mon dossier est défendable.

L'acheteur a engagé une expertise professionnel , je dois moi aussi faire venir un expert ou je me présente seule au rendez-vous ?

Je dois signé le papier de l'expert ou je peux refusé si je ne suis pas d'accord.

Comment je peux me défendre ? avocat obligé , assurance du véhicule , contre expert ?

Que vaut devant les tribunaux une expertise professionnel ?

Je ne souhaite pas allé jusqu'au frais d'avocat ( environ 1000euros pour ce genre de litige )

Cordialement

Merci par avance de toutes vos réponses
Afficher la suite 

3/23 réponses

Messages postés
21
Date d'inscription
samedi 5 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2019
0
Merci
Bonjour ,

Je reviens vers vous pour la suite de cette affaire.

Actuellement et depuis fin juin 2018 , je n'ai pas eu de nouvelle de l'avocat ou de cette personne.

Selon les conseils de ma protection juridique pris après cette incident ; le faites d'avoir accepter de payer les réparations aurait pû faire que l'affaire soit sans suite.


Cordialement
Commenter la réponse de ludgio
0
Merci
Bonjour,

Je viens donc apporter la suite de l’affaire.

Mars 2019 je reçois une lettre d’assignation au tribunal de leur avocat, donc soit un an après.

Leur avocat demande l’annulation de la vente avec remboursement de divers frais (expert, assurances, contrôle technique …)
Je consulte alors mon avocat qui prend en charge l’affaire.

Mon avocat me dit qui serait préférable de récupérer le véhicule pensant que nous n’avons pas de chance de remporté l’affaire.
Le jugement à lieu en juin 2019, auquel le juge nous laisse un délai pour régler le problème à l’amiable avant mi-septembre.

Nous proposons alors un financement à 100% des réparations dans le garage souhaité par leur expert de mars 2018.
Il refuse, alors mon avocat me conseille d’accepter l’annulation de la vente.
J’accepte l’annulation selon ces conseils et un protocole est établi avec restitution du véhicule avec un km maxi établi ainsi qu’un véhicule dans le même état que je leur aie livré, c’est-à-dire roulant.

Début septembre, je pars chercher le véhicule dans leur ville, car eux ont refusé tout déplacement.
Arrivé sur place, la personne me donne les clés et commence à partir, je leur rappelle que je dois valider la prise du véhicule pour que la transaction financière soit effectuée.
Il reste et je tente de démarrer le véhicule, le moteur cale, voyant moteur allumé.
Je ressaye, le moteur tourne mais avec le voyant moteur clignotant, selon l’acheteur qui est venu avec son ami mécanicien, il y a un problème sur un injecteur et le moteur tourne sur deux cylindres au lieu de trois.
Cela dû aux faites que le véhicule n’a pas tourné pendant 1 an.

Je refuse de prendre le véhicule et il reparte avec, il tombe en panne à un carrefour 10m plus loin, et me confie que le véhicule n’est plus assuré.
Actuellement, mon avocat m’a contacté en me précisant qu’ils vont effectuer les réparations et me demande si après j’étais toujours partant pour l’annulation de la vente

J’ai fait une proposition à l’acheteur d’un financement de 40% du prix du véhicule tout en leur laissant le véhicule.

J’attends leur réponse.

A savoir, que je n’ai pas de prise en charges des frais de justice.
De mon point de vue, j’aurais était jusqu’au jugement avec une prise en charge, sans cela je fais au mieux pour sortir le moins d’euros, je trouve cela inutile.

Voilà les suites.

Merci pour vos avis
Commenter la réponse de ludgio
Messages postés
1039
Date d'inscription
mardi 6 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 septembre 2019
303
0
Merci
Bonjour *ludgio*
Je reviens sur votre dernier message ( et merci de nous avoir tenu au courant )
Comme je l'avais * subodoré * dans mon message.:https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-7807880-litige-automobile-distribution#42
Il faut se méfier de certains conseils,............certains intervenants vous avaient invité à payer les réparations.
car Cà s'avère exact
Commenter la réponse de tiffin
Dossier à la une