Demander un refus de prêt à sa banque

Chris - 1 mai 2018 à 12:03 - Dernière réponse :  relou
- 7 mai 2018 à 15:29
Bonjour,

nous avons signé un compromis pour l'achat d'une maison.

La condition suspensive indique que l'on doit trouver un prêt sur une durée maximum de 25 ans et à 3 % maximum

Nous avons fait plusieurs établissements bancaires + courtier et nous avons des établissements qui nous financeraient, cependant la mensualité est à chaque fois largement supérieure à ce que l'on s'était fixé au départ.

Nous souhaiterions demander un refus de prêt à notre banque afin de faire jouer la clause.

Ce refus de prêt est-il suffisant même si le taux est inférieur à 3 % ou est-ce qu'il faut, pour faire jouer la clause, que les offres aient un taux supérieur à 3 % ?

Nous sommes gênés pour le vendeur, et on a vraiment fait toutes les démarches pour avoir le meilleur financement possible, mais on voudrait lui dire rapidement qu'on n'achète plus afin qu'il puisse vite se retourner.

Merci pour vos conseils.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

+2
Utile
Bonjour,

"Nous souhaiterions demander un refus de prêt à notre banque afin de faire jouer la clause. " Ça ne fonctionne pas comme ça ! Si elle est prête à vous suivre, ils ne vous donneront pas de lettre de refus.
Commenter la réponse de Komar
+2
Utile
Bonjour,

Avant de chercher un bien immobilier, il faut toujours voir avant le financement.

Prendre rendez vous avec sa banque et faire des simulations de prêts.

Maintenant vous ne seriez pas embêté.

Je pense qu'il va malheureusement être difficile pour vous de trouver des organismes qui acceptent de vous établir des lettres de refus de prêt sur 25 ans et au taux de 3%. Le vendeur ne se contentera pas d'un seul refus.

Bon courage.
Commenter la réponse de lautre
+2
Utile
bonjour
si une banque est prête à vous suivre pour un taux inférieur ou égal à 3% ET pour une durée inférieure ou égale à 25 ans vous ne pourrez pas faire jouer la clause .
3% est aujourd'hui un taux élevé .Vous aurez du mal à vous désister .
Commenter la réponse de relou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une