Mort chiot 1 semaine apres achat

celinelau06 6 Messages postés samedi 27 septembre 2008Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 1 avril 2018 à 13:13 - Dernière réponse : bretecher 1197 Messages postés dimanche 21 mai 2017Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention
- 23 juin 2018 à 11:32
Bonjour
Ce message est très urgent je vous explique pourquoi.
Ma belle sœur a acheté un chiot le Samedi 3 Mars 2018 au salon du chiot de St Raphael.
Le mercredi 7 Mars elle l'emmène chez son véto car elle sent que quelque chose ne va pas. Le chiot tousse, a des crouttes le matin au museau et son nez coule sans arret et il mange très peu.
Le véto lui dit que tout va bien que le nez qui coule c'est rien donc en gros le chien est en pleine forme et que si ça s'aggrave il lui donnerais de l'homéopathie.
2 jours après, son état s'est empiré et a donc appelé le véto qui lui a dit qu'il lui avait commandé de l'homéopathie car il l'avait pas en stock.
Le Dimanche 11 Mars son chien va très mal, tousse de plus en plus, ne dort plus tellement il tousse enfin la cata quoi.
Elle emmène donc le chien chez un autre véto qui l'hospitalise direct et le garde pour la nuit et font de suite des prélèvements pour la maladie de carré et la parvovirose.
Le lendemain Lundi 12 Mars le chien décède. Quelques jours après, les résultats des analyses tombent sont négatifs pour la maladie de Carré mais positif pour la parvovirose.
Le hic c'est qu'en conclusion des résultats il est écrit :Conclusion : la charge faible de parvovirus dans le prélèvement rectal est compatible avec un portage ou une trace vaccinale.
Je contacte donc l'éleveuse qui me demande tous les résultats. Comme la parvovirose est un vide rédhibitoire, je lui demande un nouveau chiot et elle accepte même de rembourser ma belle soeur de la moitié des frais véto qu'elle a eu a payer.
Mais cet accord s'est fait par téléphone et je lui demande donc de m'envoyer une lettre recommandée avec cet accord.
Depuis on attend cette lettre, et l'éleveuse ne répond plus.
Je sais que nous avons besoin d'une lettre du vétérinaire qui dit qu'il soupçonne une maladie virale dans les 5 premiers jours suivant l'achat du chiot (vu l'incompétence de celui ci et étant donné qu'il n'a rien soupçonné il a refusé de nous faire la lettre) et il faut déposer un dossier au tribunal dans les 30 jours suivant l'achat du chiot.
Or ces 30 jours se terminent Mardi 3 Avril d'où l'urgence de la situation car ma belle soeur est toujours prélevée pour un chiot mort et l'éleveuse ne veut pas les arreter et elle dit que c'est trop tard pour faire passer ça pour un vice rédhibitoire.
Alors ma question est simple, QUE DEVONS NOUS FAIRE??????
Merci d'avance à tous pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

12 réponses

Meilleure réponse
anemonedemer 8359 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention - 1 avril 2018 à 13:17
5
Merci
Bonjour,
Une seule réponse :
N'achetez jamais un chiot sans vérifier l'origine et l'historique de l'élevage !
Adoptez plutôt un malheureux abandonné à une association (il y a aussi des chiots très mignons...)vous n'aurez pas ces ennuis, ni ces souffrances et vous éviterez d'encourager ces éleveurs peu scrupuleux.

Merci anemonedemer 5

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13546 internautes ce mois-ci

celinelau06 6 Messages postés samedi 27 septembre 2008Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention > Moi - 22 juin 2018 à 18:03
Bonjour le chiot a été acheté au salon du chiot. L’élevage est au nom propre du monsieur pas de nom d’élevage mais le pseudo élevage est dans le 12. Ou avez vous acheté votre chiot?
CamilleDa > Moi - 22 juin 2018 à 18:11
Personnellement il vient d’un élevage familial dans le Nord pas de calais à meteren
celinelau06 6 Messages postés samedi 27 septembre 2008Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention > CamilleDa - 22 juin 2018 à 18:25
Ok. Ça ne doit pas être le même. Rapprochez vous de l’association PAC la présidente est top et elle nous a bien aidé elle peut peut être faire quelque chose pour vous.
Moi > CamilleDa - 23 juin 2018 à 09:20
Dans le 66 directement à l'élevage.
anemonedemer 8359 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention - 1 avril 2018 à 13:39
Pleurer, et passer à autre chose. Rejoignez la SPA et visitez des refuges plutôt que des "salons".
Commenter la réponse de anemonedemer
djivi38 20348 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention - 1 avril 2018 à 16:37
1
Merci
bonjour,

qu'avez-vous tenter depuis 1 mois ?

Voir :
https://wamiz.com/chiens/guide/achat-d-un-chiot-que-faire-en-cas-de-probleme-0024.html
https://www.capital.fr/votre-argent/quelles-garanties-apres-l-achat-d-un-animal-de-compagnie-942539
http://deco-jardin.journaldesfemmes.com/forum/affich-1061445-quel-recours-si-un-eleveur-vend-un-chien-atteint-d-une-maladie-mortelle

http://www.cliniqueveterinairecalvisson.com/article-veterinaire-102-12-la-parvovirose-canine
(dernier §)
« Cette notion de vice rédhibitoire, tout comme la notion de vice caché antérieur à la vente, risque cependant d'être rendue caduque par la loi Hamon du 18 mars 2014, modifiant le Code de la consommation, et qui porte à deux ans à partir de la délivrance d'un bien, le délai pour agir en garantie de conformité. (Rappelons qu'un animal domestique est un meuble, vis à vis du Code civil). Cette nouvelle disposition impose donc au vendeur, (s'il est professionnel), de garantir le bien à l'acheteur (s'il s'agit d'un particulier) pendant deux ans, à charge pour le vendeur de prouver que le défaut n'était pas antérieur à la vente. »

cdt.
celinelau06 6 Messages postés samedi 27 septembre 2008Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 1 avril 2018 à 21:37
Depuis 1 mois nous avons tenté de négocier avec l'éleveur pour avoir quelque chose en échange comme le remboursement des frais de véto ou un nouveau chiot.
Cette dame m'a dit par téléphone qu'elle acceptait de lui rembourser la moitié des frais de véto et un nouveau chiot et depuis on attend sa lettre qui le stipule mais à ce jour toujours rien et comme on est à la fin des 30 jours je lui ai envoyé un message hier et aujourd'hui car elle ne répondait plus, en lui disant qu'on avait toujours rien reçu et la elle m'a répondu qu'elle n'avait pas que ça à faire et qu'elle enverrait la lettre mardi et que si je continuais on aurait rien. Mais comme mardi c'est notre dernier jour de recours je suis sure qu'elle m'a baratinée pour que le délai soit dépassé et qu'on ne puisse plus rien faire et je m'en veux d'avoir cru en sa parole et d'avoir attendu (elle était tellement gentille au téléphone au début et maintenant elle me menace). Nous avons tenté de négocier absolument car selon le 2ème vétérinaire, le résultat est positif pour la parvovirose mais les traces sont faibles et peuvent provenir d'un vaccin. En gros ils ne savent pas avec exactitude de quoi ce chien est mort même s'il est évident qu'il l'a attrapé à l'élevage car il a de suite eu des symptomes et tous les chiots vendus ce jour la étaient malades.( c'est l'éleveuse qui me l'a dit).
Commenter la réponse de djivi38
bretecher 1197 Messages postés dimanche 21 mai 2017Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention - 23 juin 2018 à 11:32
1
Merci
Avant d'acheter un chiot il faut prendre des renseignements sur l'élevage. Certains éleveurs ont une très mauvaise réputation, d'autres vendent des chiens qui sont malades et d'autres encore vendant des chiens qui viennent de ???
A votre place je demanderais des dédommagements mais ne prendrais certainement pas un chiot venant du même élevage, trop de risques
L'éleveur vous a-t-i donné tous les papiers?
Commenter la réponse de bretecher
CamilleDa 1 Messages postés mercredi 23 mai 2018Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 23 mai 2018 à 13:14
0
Merci
Bonjour, je suis actuellement dans la même situation que ta belle sœur. J’ai acheté un chiot de race le 17 mars dernier dans un élevage agréé en France pour la somme de 1800€. Au court de la premier semaine le chiot présentait des troubles digestifs. Première visite chez le veto, état général ok mais à surveiller donc traitement sympotmatiques dans un premiers temps (contre la diarrhée et les vomissement) + nouveau vermifuge. 3 jours plus tard alors que son état était assez stable mais sans amélioration, l’état du chiot se dégrade d’un coup en une nuit. Je l’emmène en urgence chez ma vétérinaire qui l’hospitalise et lance les analyses pour savoir ce qu’il a. Le lendemain matin j’apprends qu’il est mort. Après 13 jours seulement.

Les résultats des analyse montrent qu’il était porteur de coccidiose (parasites intestinaux) giardiose, coronavirus et grosse suspicion de parvovirose qui sera confirmée par une autopsie plus tard.

Je suis également hors délai concernant les vices rédhibitoires car ceux ci sont très courts (5 jours pour la parvo). Mais il existe une autre loi qui nous protège: la garantie de conformité valable 2 ans. Donc je me bats actuellement pour obtenir gain de cause car l’éleveuse renie toute responsabilité et ne veux ni proposer un autre chien ni rembourser le prix du chiot.

J’ai contacté un juriste du centre européen des consommateurs qui m’a dit que mon dossier était défendable.

Donc je te conseilles dans un premier temps de rassembler un maximum de documents médicaux qui seront des preuves indispensables ( autopsie approfondie, si c’est encore possible, car le premier résultat de l’autopsie était similaire au tiens: trace de parvo virus mais on ne savait pas si c’était le vaccin ou le virus sauvage. J’ai appelé le centre d’autopsie et j’ai demandé à pousser l’analyse plus loin et heureusement car il s’est avéré que c’était la souche sauvage). Toutes les failles point de vue santé doivent être mises en avant:

Conditions de vaccinations: le chiot a il été vacciné correctement ? Avait il des parasites intestinaux qui ont empêchés une prise vaccinale correcte? Quand a t’il été vacciné ? (Le mien à été vacciné la veille de son départ donc était en plein trou immunitaire à son arrivée chez moi) et si il portait d’autres virus (comme le coronavirus ). Il est en effet difficile de prouver que le parvo vient de l’élevage car les délais son très courts mais tous les autres facteurs de santé douteux sont à prendre en compte.

Je te conseille également une fois que ce dossier est le plus complet possible de prendre contact avec le centre européen des consommateurs, il y a des juristes qui t’aide gratuitement dans tes démarches (ils vont envoyer un courrier à l’élevage pour appuyer ta demande).

Et si elle reste sur ses positions et que tu a l’opportunité de Saisir l’affaire en justice, tu as des chances d’obtenir gain de cause (il existe un tribunal pour les petits litiges, à moindre frais et avec une procédure simplifiée)

Bref j’espère que ça s’arrangera pour ta belle sœur. Personnellement j’attends un retour des juristes et je suis aussi en contact avec des journalistes qui m’aident dans mes démarches.

Courage surtout je sais comme c’est difficile.
Commenter la réponse de CamilleDa

Dossier à la une