Décès du vendeur entre le compromis et l'acte

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 9 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2018
- - Dernière réponse : kasom
Messages postés
26801
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 août 2019
- 9 mars 2018 à 17:21
Bonjour à tous,

Nous avons signé un compromis de vente d'une maison en février 2018 dernier.
La date de signature prévue était le 27/03/2018.

Les vendeurs sont le propriétaire et ses enfants tous indiqués et bénéficiaires sur le compromis.

Malheureusement, nous avons appris aujourd'hui, le décès du propriétaire.

Nous croyons savoir que le compromis ne peut pas être cassé.

Quels sont les délais pour réaliser l'acte de vente puisque les héritiers sont déjà intégrés dans le compromis ?

Merci
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
5093
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2019
1598
3
Merci
Bonjour
Eh bien tout est indiqué dan le compromis: vous avez le choix dans le délai de quinze jours courant à compter de la date à laquelle vous avez été informé du décès, soit d'annuler votre acquisition,soit de la réaliser, en informant les vendeurs par le biais du notaire.

Dire « Merci » 3

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24184 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Rage_
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 9 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2018
-
Oui oui, cette partie est très claire pour nous.

Mais la question est plutôt : a quels délais devons nous nous attendre pour signer l'acte ?
kasom
Messages postés
26801
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 août 2019
5459 -
bonjour

Il n'y a pas de boule de cristal sur le forum

de quelques semaines à mois suivant la diligence du notaire ( et des héritiers )

rapprochez vous de votre notaire
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
5093
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2019
1598
1
Merci
Bonjour
Normalement si le compromis est très bien rédigé, cet évènement et ses conséquences sur la vente sont indiqués dans le compromis.
Si l'avant-contrat est muet sur ce point, l'obligation du vendeur est transmise à ses héritiers qui doivent l'exécuter (signature de l'acte de réitération).
bien entendu, si les parties sont d'accord, elle peuvent très bien annuler la vente.
si cette vente doit se faire, laissez quand même quelques semaines à la famille pour se retourner.
Rage_
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 9 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2018
-
Merci !

Nous allons bien sur respecter le deuil de la famille.

Ce qui est écrit dans le compromis :

Au cas de décès du VENDEUR s’il s’agit d’une personne physique, ou de dissolution volontaire dudit VENDEUR s’il s’agit d’une personne morale, avant la constatation authentique de la réalisation des présentes, ses ayants droit, fussent-ils majeurs protégés, seront tenus à la réalisation des présentes dans les mêmes conditions que leur auteur.
L’ACQUEREUR pourra demander, dans le délai de quinze jours du moment où il a eu connaissance du décès ou de la dissolution, à être dégagé des présentes en raison du risque d’allongement du délai de leur réalisation par suite de la survenance de cet événement.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une