Question sur usufruit uniquement en liquidité

Signaler
-
 yvothemar -
Bonjour,

Mon père est décédé il y 18 mois. Il était remarié et n'a pas eu d'enfants de cette union.
Ma belle mère est âgé de 44 ans, moi et mes sœurs avons respectivement 38, 40 et 25 ans.

Ma belle mère a choisi l'option 1/4 pleine propriété et 3/4 usufruit.

Tous les biens immobiliers ont été vendu car ma belle mère nous a promis l'intégralité du partage.
Valeur du patrimoine de mon père 1 600 000 €

Ce n'est que des liquidités maintenant.

Sauf que l'option choisie ne permet pas d'être assuré de ce partage.

Ma question, étant donné l'âge de ma belle mère, je doute d'être encore vivante quand j'aurais le reste de mon héritage, mais j'ai 2 enfants que je souhaite protéger.
De plus, ma belle mère peut tout dépenser, une fois décéder rien à faire....

Peut-on imposer le placement de notre capitale ? Et le "fruit" de ce placement pour ma belle mère (usufruit)

Quel recours ai-je pour éviter que tout soit dilapider ?

Je réitère, tout est en liquidité, pas d'épargne, ni placement.

Merci par avance de votre réponse.

2 réponses

Bonjour.
Concernant les biens immobiliers vendus après le décès, vos deux sœurs et vous-même n'avez rien perçu ?
Concernant les liquidités, comment pouvez-vous savoir que cette somme conséquente n'est pas placée ?
Vous devriez faire appel à un avocat spécialisé afin de savoir si vous ne pourriez pas, par exemple, prendre un nantissement sur le(s) comptes. Ou même trouver une solution définitive, avec l'accord des 4 personnes concernées, c'est-à-dire un partage.
Cdt
Nous pouvons demander une preuve de ce placement ?
Nous n'avons, pour le moment, rien eu de l'héritage, pas un seul centime.

Merci pour votre réponse
Lors de ventes immobilières, le paiement est effectué le jour de la vente, et le notaire répartit le montant aux parties prenantes. Vous trois avez signé le jour de la vente ? L'argent est peut-être encore chez le notaire.
Quant aux liquidités autres, trouvez un avocat spécialiste et un autre notaire, et voyez ce qu'il en est, ce que vous pouvez tenter.
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 19 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018

Je ne comprend pas, même si le bien est vendu, avec l'option choisi, ma belle-mère garde le capital en usufruit.
Par contre, oui, je trouve cela long de toucher notre part (c'est à dire les 40% des 3/4 entre nous 3)
Bonjour.
Votre belle-mère vous avait "promis l'intégralité du partage" ;
Le notaire "m'avait dit qu'il y aurait partage intégral en liquide" ;
Avez-vous au moins gardé une photocopie des documents signés depuis le décès de votre père ?
Rien ne se passant comme prévu.... avec vos sœurs, faites une démarche commune auprès d'un autre notaire afin de vous faire expliquer vos droits, les démarches éventuelles à entreprendre.
Le décès de votre père remontant à dix huit mois, ne tardez pas.
Cdt
Bonjour
Pourquoi avoir vendu tous les biens immobiliers? Qui vous l'a conseillé?
Personne, hélas, j'ai été naïve, nous plutôt. Notre notaire m'avait dit qu'il y aurait partage intégral en liquide. Mais c'était avant de connaitre le choix de l'option, celui ci nous a été communiqué un an (14 mois pour être plus précise) après le décès de mon père... Tout a été vendu avant, sauf la maison d'habitation qui vient d'être vendu.