Allocations famille recomposée

Sophie - 2 févr. 2018 à 14:23 - Dernière réponse : malugate 3 Messages postés mardi 13 mars 2018Date d'inscription 13 mars 2018 Dernière intervention
- 13 mars 2018 à 18:21
Bonjour,
Mon mari et moi attendons notre premier enfant. Il a déjà 2 enfants en garde alternée, d'une précédente union. Son ex-femme touche les allocations familiales, qu'elle garde intégralement, d'un commun accord.
Du coup, je me demandais si nous pourrions quand même bénéficier des allocations familiales à la naissance de notre enfant? Ou si celui-ci sera considéré comme notre seul enfant à charge, vu que des allocations sont déjà versées pour ses 2 autres enfants.
Peut-être y a t'il moyen de s'arranger avec son ex-femme au niveau de la déclaration sans que celle-ci ne soit lésée?
J'espère que je suis claire dans mes demandes.
Par avance, merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Loli48 897 Messages postés jeudi 1 mars 2018Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 2 mars 2018 à 12:36
1
Merci
Bonjour
Vous êtes considérés comme ayant 1 seul enfant à charge. Vous percevrez l'allocation de base 185 e et c'est tout, pas d'allocation familiale. (Et encore c'est sous condition de ressource).
Slt

Merci Loli48 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15409 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Loli48
malugate 3 Messages postés mardi 13 mars 2018Date d'inscription 13 mars 2018 Dernière intervention - 13 mars 2018 à 18:21
0
Merci
Bonjour,
Je suis dans le même cas que vous, si un partage des allocations familiales était fait, vous auriez pu prétendre avoir 2/3 des prestations pour 3 enfants et la maman des enfants 1/3 pour les deux enfants en RA.
Cela aurait représenté pour elle entre 60 et 70e par mois au lieu des 128.
Voyez avec la mère si une solution peut être trouvée...
Commenter la réponse de malugate
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une