Assurance décès-invalidité

samanelo 7 Messages postés mardi 15 septembre 2009Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 11:48 - Dernière réponse : samanelo 7 Messages postés mardi 15 septembre 2009Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention
- 13 janv. 2018 à 18:22
Bonjour,
je démarre cette discussion car ma femme et moi bénéficions depuis mars 2017 des assurance décès invalidité du CREDIT AGRICOLE .
Nous bénéficions de cette aide suite au cancer du sein de ma femme, déclaré en novembre 2016.

Selon certains propos que j'ai entendu récemment dans mon entourage , l'argent que nous recevons actuellement des assurances décès-invalidité, autrement dit du CIC, sera à rembourser à la banque à la fin du crédit immobilier .

Autrement dit, l'échéance du crédit immobilier serait reportée selon le nombre de mensualitéees rembourséees par le CIC.

A votre avis est-ce vrai ?

Je compte les appeler lundi pour le savoir, mais en attendant, j'aimerais avoir votre avis.

En vous remerciant.

Samanelo
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
Rochat1 10124 Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 16:50
+1
Utile
2
Bonjour,

Prenez connaissance de votre contrat d'assurance. Mais, en principe, vous ne devez pas avoir à redonner l'argent perçu. Une assurance a des obligations suite à des cotisations que vous avez honorées.

Cdlt.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Je vous remercie, Richard. Je les appellerai lundi. Je vais également consulter leur document pour en savoir plus.
Merci.
samanelo 7 Messages postés mardi 15 septembre 2009Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 18:22
Je précise également que pendant que l'assurance décès-invalidité me rembourse chaque mois, je continue à payer chaque mois la mensualité du crédit.

Merci à vous.
Commenter la réponse de Rochat1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une