Vente d' un bien [Résolu]

celine - 11 janv. 2018 à 16:23 - Dernière réponse : roudoudou22
Messages postés
10640
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 23 janv. 2018 à 09:05
Bonjour, Avec mon défunt époux nous avions fait une donation au dernier vivant , marié sous le régime de la comunauté ,,,,, il se trouve que maintenant me retrouvant seule , je voudrais vendre la maison dont j 'en suis usufrutiére depuis 3 ans , j' ai 3 enfants nus-proriétaire , si je vends la maison familiale pour en acheter une autre et l 'habiter , dois je faire bénéficier une part de la vente à mes 3 enfants , ou puis- je garder la totalité du prix de la vente pour le futur achat immobilier ?
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

roudoudou22
Messages postés
10640
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 11 janv. 2018 à 16:33
0
Merci
dois je faire bénéficier une part de la vente à mes 3 enfants , ou puis- je garder la totalité du prix de la vente pour le futur achat

Vous ne ferrez pas bénéficier vos trois enfants de la vente. Ils percevront la part leur revenant de la cession sans que vous ayez à leur faire un cadeau.

puis- je garder la totalité du prix de la vente pour le futur achat immobilier ?

Non à priori.

Maintenant, si vos enfants sont d'accord, vous pouvez convenir ensemble que le produit de la vente sera employé pour acquérir un autre bien qui sera également indivis.
peut on faire un acte de notre vivant sans avoir a donner ou demander l 'accord de nos enfants ? nous sommes vivants tous les deux mais atteind d 'un grave maladie je veux que tout nos biens reviennent uniquement a mon epouse afin qu elle puisse faire ce qu'elle veut sans y meler les enfants .
roudoudou22
Messages postés
10640
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 23 janv. 2018 à 09:05
Vous pouvez faire tous les actes que vous souhaitez sans demander l'accord de vos enfants, sous réserve qu'ils concernent uniquement les droits dont vous pouvez librement disposer.

Vous ne pouvez, par exemple, pas disposer d'une nue propriété qui ne vous appartient pas.
Commenter la réponse de roudoudou22
Dossier à la une